Affaire dite de l'attaque de la résidence privée du président Alpha Condé : Le Gl Nouhou Thiam et ses co-détenus enfin libres

Justice guinee conakry afrique de louest

Les six militaires prévenus, dont l’ancien chef d’Eta major des armées le Général Nouhou Thiam, qui ont été inculpés de "désertion et violations de consignes"  dans l’affaire dite de l'attaque de la résidence privée du président Alpha Condé en juillet 2011, ont finalement recouvré leur liberté, ce jeudi 03 mars 2016.

Selon le verdict rendu par le juge, les six accusés ont été tous condamnés à la peine passée en prison et à un franc symbolique. Une peine sévère et incompréhensible selon les avocats, car elle va au-delà de celle prononcée par le procureur de la République dans son réquisitoire.

Pour les familles des accusés cependant, c’est un grand ouf de soulagement que de voir la fin de cet épisode judiciaire retentissant, même si elles s’attendaient à la clémence du tribunal militaire et surtout à des réparations de la part de l’Etat guinéen, pour préjudices moraux et physiques subis durant ces 5 longues années de détention arbitraire sans jugement, étant donné que la peine maximale encourue pour les faits à eux reprochés, était de 2 ans.

Tout est bien qui finit bien, serait-on tenté de dire en fin de compte dans cette affaire pour le moins recombalesque, qui a fait coulé beaucoup d'encre, de salive et de larme dans la cité.

Synthèse: BAYO Abidine

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site