Alliance posthume Conté et Alpha Condé ?

 

Tout d’abord, ayons l’honnêteté de mettre ce qui suit au conditionnel parce que notre Tonton Alpha Condé ne s’est pas clairement prononcé encore mais il n’a rien démenti non plus : qui ne dit mot, consentirait-il ?

Cela dit, quelle fut notre surprise d’entendre tout le gotha initiateur et derrière le ‘’kudaisme’’ de feu Lansana Conté soutenir le Tonton Alpha Conté ! 

L’aversion commune d’une même ‘’chose’’ serait-elle plus forte que celle qu’ils ont les uns pour les autres ?  Ca alors, c’est très fort !  Tout le monde se souvient des critiques acerbes et de l’intransigeance du leader du RPG qui ne voulait rien à avoir à faire avec tout ce qui représente, ressemble ou concerne feu le Général Conté. Tous les ministres de la seconde république sont voués aux gémonies par ce parti qui les rend responsables de tous les déboires du Tonton Alpha Condé et surtout de lui avoir volé la victoire aux élections de 1993.  Le Professeur a même rejeté toute idée de s’associer à un quelconque gouvernement de « consensus » ou « d’union nationale » avec Lansana Conté –de facto le PUP.  

 La surprise m’estomaque d’autant plus que le Général de Dadis, Facinet Touré, membre influant du CMRN -et intime à l’époque de Lansana Conté- donc associé aux exécutions sommaires (habitudes héritées de la première république) des accusés du coup d’Etat de juillet 1985, il est donc implicitement parmi les personnes soupçonnées ‘’d’ethnicisme’’ anti-malinké par notre Tonton Alpha Condé.  (Au passage, rappelons que Mr Facinet Touré a handicapé son propre fils en lui brulant la main pour vol : est-il partisan de la Charia ?  S’il n’a pas épargné son propre fils…).  MM. Mamadou Sylla et Fodé Soumah dont la libération abusive extrajudiciaire par notre Général Conté a été le facteur déclenchant de l’insurrection du peuple de Guinée en 2007 ont aussi décidé de rallier Mr Alpha Condé.  Sans oublier Mr Kassory Fofana, notre ‘’grand argentier’’, qui aurait fait tout le travail que Mr Sidya s’attribue –à raison, pour nous car c’était bien lui le PM- passerait aussi du côté du RPG.  Donc en bref : le PUP original, pur et dur, malgré tout leur passé d’hostilité envers le Tonton qu’ils ont embastillé deux ans serait devenu RPG-phile en l’espace d’un tour de scrutin ?  Nous savons tous que l’eau et l’huile ne sont pas miscibles : même l’illusion que l’on veut nous faire ne passe pas !   Mon instinct me dicte que cette ‘’alliance’’ de circonstance et machiavélique n’est pas objective mais repose sur des sentiments inavouables irrationnelles et moralement condamnables.  Vu la ‘’saga’’ de leurs relations tumultueuses, leurs indifférence et neutralité auraient été plus conformes à notre entendement et susciter moins de suspicion d’ordre communautariste. N’est-ce pas les guéguerres PUP- RPG qui ont valu au Professeur le ‘’titre’’ d’opposant historique ?

Bien que nous soyons en politique où tous les coups sont bons à jouer pour décrocher la  Magistrature Suprême, nous nous demandons si notre Tonton a réellement une idéologie et des principes, finalement ?  Que signifie opiniâtreté au RPG ?   Ne dit-on pas aussi que qui se ressemblent s’assemblent ?   Voila encore une raison de ne pas trop parler en politique et surtout ne pas calomnier ses adversaires : le Tonton Alpha Condé s’imagine un instant le discrédit et le trouble qu’il va causer au sein des Guinéens s’ils le voient apparaitre en public avec à ses côtés les caciques du PUP avec tout ce qu’il dit sur eux ?  La fin justifierait-elle (les moyens à travers)  des alliances contre nature à but ségrégationniste ?  Nous savons déjà, en Guinée, que dignité, éthique et self-esteem sont des vains mots mais cette fois ces politiciens sont allés loin !  Les Guinéens ne sont pas des nigauds, finalement, comme leur vote l’a montré le 27 juin 2010 !

 

Pour finir, nous devons avouer que la vie est une école où tous les jours on apprend et découvre les faces cachées de l’Homme.  Les convictions et les paroles de notre Général Conté n’étaient pas des montagnes mais il n’est pas le seul.  Certes, quiconque est libre de faire des alliances avec qui il/elle veut basées sur des convictions politiques et des bases rationnelles mais lorsque des cadres –soi-disant-  tentent de convaincre la population en utilisant l’origine supposée d’un leader (sa mère et /ou son père serait/ent de tel ou tel coin du pays comme si les migrations sont des phénomènes inexistants chez nous !  Même les patronymes ne sont pas les originaux chez beaucoup d’entre nous), c’est bien la preuve de l’échec de nos indépendances et surtout la faillite totale de nos cadres : beaucoup ont des diplômes certes, mais ils ont aussi mal assimilé toutes les notions enseignées pour pouvoir transcender leur instinct grégaire d’appartenance, communautaire, régionale et même tribale pour ne voir que l’intérêt de la patrie : la notion de nation est étrangère à notre élite politique guinéenne.  Voila le défi majeur de la Guinée et au-delà, de l’Afrique.

Néanmoins, les Guinéens sont mentalement exceptionnels par moment, comme le 27 juin 2010, ils seront faire preuve de discernement et élire le meilleur candidat : le plus ‘’patriote’’ des postulants avec une vision inclusive et surtout avec l’expérience ainsi que la connaissance profonde du Pays afin d’être capable de travailler dès le premier jour sans conseillers ou assistance.

Et puis, entre deux maux, s’il faut choisir, nous préférons le moindre avec quelqu’un sous l’influence de Guinéens plutôt que celui en intelligence avec une puissance étrangère : « un pays n’a pas d’ami mais des intérêts ! » comme dit ce dicton connu et B.A.-BA de la politique.

 

Wait and see !

Ibrahima Diallo-‘’Ollaid’’   

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×