Alpha Condé nostalgique de Sékou Touré!

D’emblée ce que je retiens de l’émission ‘’Face au public’’ (de Yamoussa Sidibé qui joue bien son rôle) de la RTG de Mr Alpha Condé : il considère les crimes de sang moins graves que les délits financiers car pour lui Sékou Touré est un héros mais sans dire ses faits d’armes  extraordinaires (comme la lutte armée, la prison ou autres souffrances subies pour la Guinée) qui qualifie AST comme tel !

J’en suis naïvement choqué bien que tout le monde le dit depuis longtemps ; et réflexion faite, il y avait des indices : Alpha Condé est en fait un PDGiste nostalgique de Sékou Toure !

Et oui ! Je ne découvre le secret de polichinelle que maintenant.  Il a fallu que je regarde son passage à l’émission ‘’Face au Public’’ et l’entendre de sa propre bouche parler de « réhabiliter Sékou Touré » pour comprendre que Lansana Kouyaté n’est pas le seul PDGiste en camouflage.  Pourquoi n’ont-ils pas adhéré alors directement au PDG ?  Ils admirent Sékou Touré mais ils ont honte de son parti ?!!   C’est très vicieux de leur de part : ils savent que l’héritage dans tous les domaines de ce parti pourrait leur être politiquement préjudiciable donc ils changent juste la coque mais l’esprit reste le même : fratricide ! 

L’autre question qui m’est aussi venue en tête : Comment se fait-il qu’aucun leader politique parlant la même langue vernaculaire que Sékou Touré (car génétiquement rien n’est sûr), malgré tous ses crimes contre l’humanité, n’ose le critiquer et voient en lui des références (imaginaires bien sûr !).  S’il s’appelait ‘’Gomou’’ au lieu de ‘’Touré’’, est-ce que MM. Kouyaté et Condé auraient eu la même ‘’reconnaissance’’ et attitude de compréhension ?  J’en doute !  Alpha Condé utilise subtilement le prétexte de notre « indépendance » pour jeter des fleurs à AST comme si ce dernier était Cabral ou Boumediene ou encore s’il a été le seul contre tous en Guinée à faire campagne pour le fameux ‘’Non’’ alors que les avis divergent énormément sur le rôle de Sékou Touré pour ce vote : il aurait rallié la campagne et récupérer le vote à son avantage. 

Alpha Condé, dans l’émission, s’est souvent référé à AST sans jamais démontrer dans  le bilan du PDG ce  qui ferait de cette période une référence.  Si je ne m’abuse, il était lui-même ‘’au beurre’’ à l’étranger et il n’est pas revenu en Guinée pour aider le pays, isolé et assiégé, en bon patriote.  Et pire, il dit même avoir combattu le ‘’Front’’ [les opposants du PDG officiellement constitué en 1966, ndlr] : cela explique que je n’ai entendu parler de Mr Alpha Condé qu’après 1984 alors qu’enfant les noms comme Ibrahima Baba Kaké, Dr Charles Diané, Sultan, Dr Conté Seydou, Ba Mamadou, Siradiou Diallo, Dr Akar et tant d’autres m’étaient plus familiers.  Comme disent certains, il ne se serait découvert l’âme d’opposant qu’après la mort de AST !  Et puis, il se dit dans l’opposition depuis la première république mais aussi opposer à ceux qui voulait renverser AST : Quelle confusion ‘’Monsieur l’Intellectuel’’ !  Mr Alpha Condé était donc contre tout le monde (PDG et le Front) sachant mieux ce qu’il faut pour la Guinée : quelle prétention !  

Cela dit, revenons sur les dires et incohérences du Pr Alpha Condé dans ‘’Face au Public’’.  Limitons nous à quelques ‘’bizarreries’’ pour un Professeur d’université qui clame haut et fort être un intellectuel qui réfléchit (sic) et s’autoproclame ‘’dialecticien’’.  Avant de continuer : qu’est-ce qu’un ’intellectuel ?  Les diplômes ou la raison ?  Peut-on avoir des diplômes et avoir une logique irrationnelle ?  Apparemment c’est possible.

1.    1)  Pour Mr Alpha Condé, tout chef d’Etat est le père de la nation : c’est que l’on appelle en linguistique des faux- amis (ce qui arrive lorsque l’on traduit littéralement nos langues africaines en Français).  Chaque régime donnerait donc naissance à une nouvelle nation ?  Dadis né en 1965 aurait pu être père de la nation guinéenne née en 1958 ?  Devoir se comporter comme un père de famille en tant que Chef de l’Etat n’a rien à avoir avec « être le père de la nation ».

2.       2)Il entretient le mythe selon lequel il aurait  gagné les elections de 1993 alors que ce qui est sûr, c’est qu’un deuxième tour était nécessaire.  Qui aurait alors gagné restera inconnu.  Il utilise donc des estimations ou révélations sans fiabilité pour dire qu’il aurait battu Siradiou et Ba Mamadou dans leur propre région d’origine.  Si ces chiffres sont vrais pourquoi ceux donnés par Conté qui disent qu’il était vainqueur ne le seraient pas aussi car ils viennent du même décompte de voix?

3.       3)Il dit que « nous avons toujours été dirigé par des anti-intellectuels ».  Si AST est un ‘’anti-intellectuel’’ donc anti-Alpha Condé (qui se dit intellectuel qui réfléchit) aussi par conséquence, comment ce personnage  peut donc être un héros que vous voulez réhabiliter ?  Vous admirez quelqu’un qui était  contre vous ?  Encore une logique et incohérence de cadre guinéen qui me perd !  Suis-je si bête ?   J’imagine la réponse des PDGistes.

4.      4)  Le Professeur dit que voler un œuf est moins grave que voler un bœuf ; et donc qu’il ne s’en prendra qu’au second.  Or il fait souvent référence avec fierté aux USA.  Il devrait savoir que les stratégies anti-délinquance et anti-drogue -qui ont été très efficaces - de l’ancien maire de New York (qui était la ville la plus dangereuse au Monde) Rudolph Giuliani a été justement de s’attaquer avec tolérance zéro à ceux qui volaient des ‘’œufs’’ : nous savons par empirisme que petit poisson deviendra grand.

5.      5)  Pour la monnaie guinéenne, Dadis a fait des émules car le Professeur a l’intention de demander au peuple  s’il veut garder son Franc ou non : nous nous attendions, en tant qu’économiste, qu’il dise au Pays ce qui est faisable et surtout bon pour le pays surtout qu’il se dit ‘’panafricaniste’’ et pour l’intégration.  C’est donc le Guinéen Lambda qui va lui dire ce qu’il faut dans une décision aussi complexe et technique ?  C’est pure démagogie ! Autant faire la même chose pour l’eau et l’électricité : demander au peuple ce qu’il faut et comment le faire.

6.       6) Le Professeur promet de rendre la Guinée autosuffisante (alimentaire) en 3 ans : par génie génétique et surtout par génération spontanée?  Les plantes vont commencer à produire avant même d’être  en terre et à maturité.  La FAO et le FIDA devraient embaucher Mr Alpha pour l’éradication de la famine dans la Monde.  Nous avons donc un futur Prix Nobel en Guinée.

7.       7)  Il promet que tous les élèves et étudiants auront tous des ordinateurs sur toute l’étendue du territoire s’il est Président dès la première année et sans que nous ayons à payer un sou !  Heureusement que le journaliste, lui a rappelé (de façon sarcastique) que les ordinateurs fonctionnent à l’électricité.  Bon !  Pas étonnant : son héros AST à bien accepter des chasse neige pour la Guinée, non ?

8.       8)  Il a passé toute l’interview à parler de « génération Sékou Touré » et de la future « génération Alpha Condé » qui seraient selon lui des références: Il montre combien il méprise le reste des Guinéens.  Il n’a exprimé à aucun moment le moindre regret pour les crimes de sang commis par son héros.

9.      9)  Et dans sa logique, il combat un système et pas un homme pour s’oublier plus tard en disant qu’un système est initié et incarné par un homme : en effet, qui met le système en place, l’évalue et l’entretien ?  Pourquoi ce système s’effondre avec son géniteur (son père, vocable bien à propos ici) ?  Ce fut le cas partiellement en 1984 et en 2008.

1   10) Il parle de la nécessité d’avoir un président visionnaire : quelle était la vision de son héros AST ?  En 1984, lorsqu’il est venu en Guinée, était-il fier ou non de ce qu’il a trouvé ?  En 26 ans- un quart de siècle-, pas une seule infrastructure d’origine guinéenne faite par les Guinéens dont nous pouvions être fiers !  De quel patrimoine à préserver voulait-il parler ?  Car en termes d’infrastructures et sur le plan humain, c’était Hiroshima et Nagasaki, rien, zéro !  Encore les mythes guinéennes : Baptiser un sites ou un lieu n’en fait pas une unité industrielle ou un lieu d’excellence !  Si c’était le cas, cela se saurait ! La dictature cubaine est un exemple de domaines reconnus comme des réussites par tout le monde. En Guinée, citez en un seul !

1 11) Last but not least, nous avons appris que le RPG est sa propriété privé car financé par le 0.5 pour cent qu’il possèderait  dans la compagnie ‘’Sucre et Denrées’’ pour laquelle il a travaillé.  Il n’aurait pas de mécènes ou d’operateurs économiques qui contribueraient au financement du parti ; et surtout pas les  militants trop pauvres à ses yeux pour cela. Mais il n’explique pas ses liens ombilicaux avec la Libye (comme par coïncidence Lansana Kouyaté aussi) ou le Burkina Faso : est-il aussi indépendant qu’il le prétend ?  Si nous nous fions à cette révélation, nous pouvons conclure qu’après Alpha, le RPG est mort à moins que son fils et Madame renoncent à leur héritage.  

Ce n’est là que quelques incohérences et arnaques intellectuelles relevées lors de cette interview faites par l’opposant ‘’historique ‘’ ad hoc Conté.  Le Pr Alpha Condé se dit lui-même « dialecticien » ; ce qui traduit en langage politique signifie : verbiage à but démagogique construit à partir d’une synthèse préconçue puis adaptation de la thèse et l’antithèse sous forme de sophisme pour attraper les nigauds. Malheureusement il y en aura toujours beaucoup et sous tous les cieux.  En bref : de la ‘’dialectique’’ au ‘’sophisme ‘’ il n’y a qu’un pas que certains ont rapidement franchi.

Nous avons plus de respect pour les PDGistes qui ont le courage d’assumer pleinement au sein du parti  PDG que ceux qui par couardise tentent de se fondre dans la foule avec des formations de camouflage. Pour la N’ieme fois, donnez le bilan (tueries mises à part) du PDG en 1984 en terme de réalisations endogènes !  Pas en 1958, 1970 etc.  En 1984, après vingt six ans (26 ans) !  Car un Chef d’Etat respectable ne vaut que par son héritage : a-t-il laissé un peuple prospère, heureux et surtout uni ? Nous nous souvenons encore dans quel état étaient les Guinéens le 3 avril 1984. Voila l’essentiel, tout le reste est sans relevance !  Un pays où la couleur blanche est la tenue de cérémonie comme celle de deuil ne présage rien de bien pour la vie : c’est une nation en deuil perpétuel.

Que Dieu nous sauve du PDG !

 

Ibrahima Diallo- ‘’Ollaid’’  

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site