Alpha Condé préoccupé par l’amélioration du système judiciaire de son pays

8145062 12709563

Le président a instruit son ministre de la Justice, Me Cheick Sako de poursuivre « ses actions en vue d’améliorer le fonctionnement du système judiciaire », Il a pris cette décision jeudi, lors de la réunion du conseil des ministres. Cette directive présidentielle intervient alors que les greffiers menacent de déclencher une grève, si leur situation ne s’améliorait pas.

Le ministre guinéen de la Justice a d’ailleurs profité de ce conseil des ministres pour soumettre un projet de Décret portant Statut Particulier des Greffiers en Chef, des Greffiers et des Secrétaires des Greffes.

Me Cheick Sako a rappelé à cette occasion que le dossier avait été minutieusement préparé avant son examen par le Conseil Interministériel, tenu le mardi dernier.

Le Garde des sceaux a rappelé la genèse en indiquant « l’insuffisance de Greffiers professionnels dans notre pays lors de l’accession de la Guinée à l’indépendance et la nécessité pour ceux-ci de servir de magistrats, puis aux Secrétaires de Justice de faire office de
Greffiers. »

Il aurait également souligné « les profondes réformes entreprises dans le système judiciaire depuis 1986 qui ont permis une plus grande qualification du personnel judiciaire et parajudiciaire », selon notre source.

Concernant les réformes un secteur judiciaire guinéen, il faut dire qu’elles portent sur l’amélioration des conditions de vie et de travail des magistrats. En vue de garantir le bon fonctionnement de l’appareil judiciaire.

Source: APA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×