Anarchie dans la production d’eau minérale en Guinée

Neneeau 630x300

La vente et la consommation de l’eau minérale en sachet plastique constitue ces derniers temps une véritable menace pour la santé publique, en Guinée, rapporte l’agence APA, citant de sources concordantes. Sur les 276 unités de production d’eau minérale recensées par l’Office national de contrôle de qualité du département du Commerce, moins d’une vingtaine serait en règle, selon les mêmes sources.

Les services chargés de la délivrance des documents autorisant la mise en place des unités de production d’eau, et du contrôle de ces unités sont en ce moment sur le qui-vive, face à cette prolifération de producteurs d’eau, qui ne respecteraient pas les normes sanitaires.

Cette situation interpelle en premier lieu le ministère du Commerce, qui s’est engagé à réglementer le secteur, pour mettre un terme au laissez – aller.

Dans la production de ces eaux, ni «les normes alimentaires de plastique ni les étiquetages », ne seraient respectés, selon l’Office national de contrôle de qualité du département du Commerce.

Il suffit de disposer de la logistique pour se lancer dans la production d’eau minérale.

Source: APA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site