Annonce des premiers investissements du MEDEF

Logo_du_medef.jpg

Mouvement des entreprises de France - Le représentant de la société UCO Environnement, David Benoît, membre de la délégation du Mouvement des entreprises de France (MEDEF), en séjour de travail en Guinée, a déclaré vendredi à la PANA que sa structure a répondu favorablement à un appel d'offres international relatif au traitement des déchets ménagers. S’exprimant en marge des travaux d'une table-ronde, il a souligné que UCO Environnement envisage d'investir en Guinée environ 50 millions d'euros dans le traitement des ordures qui pourraient être transformées en gaz pouvant servir à faire de l'électricité et à développer un projet de crédit de carbonate.

Il a indiqué que le projet de traitement des ordures ménagères interviendra également dans la construction et la réparation des cuves détériorées au sein des usines en place en Guinée, notamment à Conakry où le volume quotidien des ordures ménagères excède 3.000 m3.

Une quarantaine de membres de la délégation du MEDEF est arrivée mercredi soir à Conakry où elle a été immédiatement reçue en audience par le président Alpha Condé.

Elle a entamé des concertations avec les responsables des secteurs publics et privés de la Guinée, répondant ainsi à l'invitation qui leur avait été faite, en mars dernier à Paris par le président Condé à venir investir en Guinée où 'toutes les mesures de sécurité sont en voie d'être mises en place pour répondre aux critères d'un Etat normal'.

Les discussions qui ont pris fin vendredi, ont porté sur divers sujets, notamment la santé, l'énergie et les travaux publics.

Le président Condé, qui s’était rendu à Paris dans le cadre d'une visite officielle avec plus d'une trentaine d'hommes d'affaires guinéens, avait signifié au MEDEF que son pays était désormais ouvert à la concurrence dans 'la plus grande transparence', dissipant les inquiétudes de ses interlocuteurs qui avaient insisté sur les méfaits de la corruption, l'état de la justice et l'insécurité en Guinée.

Le gouvernement guinéen a dessaisi en mars dernier, le Groupe Necotrans qui avait en charge depuis 2008, la gestion du container à terminal du Port autonome de Conakry pour 'non respect' des termes du contrat avant de confier le projet au Groupe Vincent Bolloré qui a promis d'injecter 500 millions d'euros en 25 ans dans la modernisation du port.

Pana 12/06/2011

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

1. Auger bernard 13/06/2011

Et voilà, c'est reparti en Guinée pour le MEDEF ! Soyez vigilants amis Guinéens !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×