Annonces de soutiens financiers pour la CENI en Guinée

image-27.jpg
 
La Commission électorale nationale indépendante (CENI) de Guinée, en quête d’argent pour effectuer correctement sa mission dans le cadre des législatives du 24 septembre prochain, s’apprête à recevoir divers appuis dont celui de la CEDEAO qui, en plus de 500.000 dollars déjà promis, lui fera don d’une contribution supplémentaire d’un million de dollars.
Pour sa part, le Programme des nations unies pour le développement (PNUD) a annoncé une contribution de l'ordre de 2 millions 690 mille dollars du Fonds de Consolidation de la Paix des Nations Unies. Cette enveloppe est pour la sécurisation du processus électoral en cours.
 
A ce sujet, le gouvernement guinéen a annoncé la création d'une force de sécurité dénommée Force spéciale de sécurisation des élections législatives (FOSSEL) placée sous la supervision de la CENI et qui a la charge d'assurer la sécurité du processus électoral dans tout le pays.
 
Selon des sources proches de la gendarmerie nationale, la FOSSEL qui réclamait un budget de fonctionnement de cinq millions de dollars a été invitée à revoir à la baisse cette enveloppe. Par ailleurs, la CENI a fait mention de la disponibilité de l'État guinéen à financer tous les manquements susceptibles d'affecter financièrement l'organisation des élections législatives.
 
De son côté, la France a pris en charge le financement des opérations d'installation des Commissions électorales d'ambassades indépendantes (CEAMI) à l'étranger en vue de permettre aux Guinéens de l'étranger résidant dans 18 consulats de prendre part aux élections. Initialement fixé à 17 millions de dollars, le budget de la Commission électorale a drastiquement été réduit à 12 millions.
 
L'Etat guinéen a récemment annoncé le décaissement d'une rallonge budgétaire estimé à 41 milliards de francs guinéens, soit 4,1 milliard de francs CFA, pour faire face aux difficultés financières. Les élections législatives, après de multiples reports, sont fixées au 24 septembre prochain. Cent vingt-trois mille Guinéens de l'étranger sont appelés à voter deux jours avant.

Source: APA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×