Campagne de sensibilisation de 8 000 jeunes sur les mutilations génitales féminines

Stop aux mutilations genitales feminines

Le gouvernement guinéen en collaboration avec des ONG locales, a lancé mercredi une vaste campagne de sensibilisation de 8 000 jeunes sur les méfaits néfastes de la pratique des mutilations génitales féminines (MGF). Cette campagne d'information et de sensibilisation vise toutes les composantes de la société guinéenne, notamment les jeunes et les femmes dans les milieux urbains et surtout dans les milieux ruraux.

Ainsi, des équipes de sensibilisation seront déployées dans les 8 régions administratives de la Guinée, avec comme cible de la campagne 1 000 jeunes à sensibiliser lors des séances d'entretien et la formation de 100 jeunes leaders par région.

Malgré les efforts du gouvernement et des partenaires techniques pour la lutte contre la pratique de mutilation génitale féminine, la Guinée reste encore classée deuxième pays après la Somalie avec un taux de pratique élevé estimé à 97%.

Cette pratique qui porte atteinte aux parties génitales de la femme provoque des anomalies graves lors des accouchements des femmes dans les centres de gynécologie du pays.

Source:Xinhua

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site