Commentaire critique sur la sortie médiatique du Sieur Kouyaté

Mr Lansana Kouyaté (au moins un Guinéen qui n'est pas Docteur*) a jugé utile de répandre ses jérémiades sur Africa 24 pour faire chanter son complice Alpha … Condé (A...C), président désigné de la Guinée.

A propos du Sieur Kouyaté, je ne lui ferais pas confiance en ce qu'il dit ou en ce qu'il promet au même titre que A...C. Car n'oublions pas que c'est bien lui qui a jeté les bases, entre 2007 et 2008, de la dictature dont nous souffrons aujourd'hui. Ce qui me pousse à croire sélectivement à certaines paroles de A...C, lorsqu'il dit que ce serait lui qui aurait influencé la nomination de Kouyaté comme Premier Ministre en 2007 : Kouyaté était donc en mission commandée? C'est possible !

Rappelez-vous qu' après les évènements de 2007, le Pays était uni autour des mêmes revendications de changement qualitatif (j'étais à Conakry depuis une année); et il a fallu que Kouyaté vienne avec son cousin Bô Keita pour mettre en mal le tissu social, pire que sous Conté. Il avait commencé par des nominations népotiques et communautaristes ainsi que des recrutements ségrégationnistes dans l'armée. De plus, nous nous souvenons tous de son passage à la primature ''ambulante'' (entre avions privés et hôtels de luxe dans le Monde) ; et il a redonné de l'espoir aux PDGistes qui ont osé s'afficher de nouveau ouvertement et nous narguer. Il aurait aussi lancé lors d'une visite en Haute Guinée la phrase : « nous avons récupéré ce que nous avions perdu (NDLR, le Pouvoir)».

Mais cela, personne n'en parle ; ils préfèrent attribuer volontairement à tort à Cellou Dalein le « c'est notre tour » de Feu Ba Mamadou, dit dans un contexte précis de rhétorique politique. Cela nous a révélé l'arriviste qu'est Lansana Kouyaté. S'il avait été honnête et avait appliqué la feuille de route, Alpha Condé n'aurait certainement pas pu être désigné Président de la République aujourd'hui. Car les législatives auraient eu lieu juste avant la mort de Lansana Conté. Sans dire que le CNDD n'aurait pas utilisé ce prétexte pour son coup d'État, programmé de toutes façons. Ils auraient peut-être renoncé.

Cette sortie médiatique de Kouyaté n'est que de la manipulation pour faire chanter A...C et essayer de redorer son blason. Il était le seul à s'afficher et soutenir Dadis au moment crucial où il fallait la solidarité de tous les partis politiques pour décourager le CNDD. Et puis, en tant que diplomate de carrière, comment pouvait-il jubiler sur son siège lorsque Dadis a montré sa mauvaise éducation envers l'ambassadeur d' Allemagne qui lui avait juste demandé s'il serait candidat à la présidence ?

Kouyaté qui parle de démocratie et de liberté alors que son cousin Bô et lui avaient expulsé une Guinéenne (Chantal Cole) de la Guinée (sic) pour l'avoir critiqué et dit tout haut ce que tout le monde voyait. Il se fout de nous ! Qui a entendu Lansana Kouyaté condamner les atrocités du 28 septembre 2009 ? En tout cas, pas moi ! Quelqu'un d'insensible aux violations des droits de l'Homme avec des viols de ses propres compatriotes ne peut me convaincre sur ses convictions démocratiques et de liberté du citoyen.

Cette interview de Kouyaté sur Africa 24 n'est que l'histoire habituelle de ''voleurs '' qui se chamaillent pour la distribution du butin. A...C sait que Kouyaté, avec ses 7% au premier tour, n'est pas une menace car avec les moyens de débauchage de l'État et l'ethnisation de la politique, Kouyaté pèse certainement aujourd'hui beaucoup moins de 5% - peut-être 1 ou 2% seulement. Comme pour Sidya loin de ses militants en termes de disponibilité , je doute que sa base le suive massivement : elle préféra s'abstenir, j'en suis convaincu plutôt que d'aider activement l'opposition. Et A...C peut aussi facilement ressortir des '' audits'' de 2007–2008 ou d'autres affaires de gré à gré comme arme de rétorsion, lui aussi.

En résumé pour moi, Kouyaté se fait peur tout seul et ne peut rien apporter à l'opposition car il n'est pas fiable, ni démocrate et surtout c'est un autre Pdgiste de plus. Il ne fait que répéter ce que nous savons tous de A...C. Même une dissidence de l'Arc-en-ciel de sa part ne nous apportera rien: il peut trahir à tout moment encore une fois bien que A...C le méprise et retourner vers lui. Surtout qu'il y a une ''Coordination'' qui joue avec efficacité et maestria le rôle anticonstitutionnel du ''Père fouettard'' pour la Haute Guinée. Chassez le naturel, il revient au galop.

Repensez au Kouyaté que nous avons connu en 2007-2008 et sous Dadis pour comprendre qu'il fait de la manipulation et qu'il n'est pas sincère. Soyons moins crédules ! La différence entre A...C et Kouyaté, c'est que ce dernier sait mettre la forme ; il est moins brut et aime le luxe. D'où son penchant pour le ''libéralisme'' lorsque cela l'enrichit seulement. Nous ne pouvons donc pas le comparer aux Cellou Dalein et Sidya en termes d'idéologie.

En me référant à certains commentaires, j'exhorterai tous mes compatriotes démocrates à ne plus commettre les mêmes erreurs en montrant de la sympathie et compassion pour ceux qui nous ont martyrisé lorsqu'ils se sentaient forts. Combien de ministres se sont montrés zélés à nous mâter lorsqu'ils étaient au gouvernement ; et une fois chassés, ils jouent aux victimes et agneaux, une fois de retour parmi nous ? Ils nous prennent pour des dindons. Et hélas, nous tombons à chaque fois dans leur piège de brebis égarées par le Pouvoir qui ne savaient pas ce qu'elles faisaient obéissant aux consignes et ordres. Voyez Moussa Keita ou Dadis aujourd'hui ! Ce ne sont plus les gueulards hâbleurs d'antan lorsqu'ils avaient la force des armes (qu'ils ont acheté avec nos taxes). Ils font même pitié maintenant.

Et honnêtement, pour ceux qui ont connu A...C, leader dictatorial du RPG qui centralisait tout et méprisait la presse, peuvent-ils espérer de lui qu'il soit démocrate et respectueux des lois une fois au Pouvoir ? Bien sûr que non ! Nous savions à quoi nous nous exposions en laissant Alpha...Condé être désigné Président.

A quand le tour du Sieur Kassory Fofana sur les antennes, lui aussi ? Quant-aux Bah Ousmane et assimilés, le statut de vassaux leur sied apparemment bien. Pas de risques de rébellion de ce côté là !

* Lorsque quelqu'un d'intellectuellement plat comme Alhassane Condé serait lui aussi ''Docteur'', comprenez que ce titre est galvaudé et vulgaire en Guinée.

Ollaid

Peace and greetings !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×