Communiqué de presse- Déclaration préliminaire de la MOE UE en Guinée

1150262-494568347294062-375553037-n.png

Malgré les importantes carences organisationnelles du processus électoral, les Guinéens ont exprimé, dans le calme, leur volonté de mettre fin à la transition. 

Conakry, le 30 septembre 2013 – Le chef observateur de la Mission d’observation électorale de l’Union européenne en République de Guinée, M. Cristian P...reda, a présenté aujourd’hui lors d’une conférence de presse accompagné par M. Tommaso Caprioglio, chef observateur adjoint, les conclusions préliminaires des activités d’observation du scrutin législatif du 28 septembre 2013

M. Cristian Preda a déclaré : « Le 28 septembre 2013, les Guinéens se sont rendus aux urnes, avec enthousiasme, pour mettre fin à la transition politique du pays. Même si les conditions matérielles n’étaient pas toujours remplies et malgré la persistance des faiblesses organisationnelles, le vote s’est déroulé globalement dans le calme ». M. Preda a affirmé ensuite : « pour ce qui est des résultats, nous espérons que la CENI fera le nécessaire pour assurer leur publication, dans les délais prévus par la loi, en toute transparence.» La MOE UE salue le civisme des électeurs guinéens et félicite les membres des bureaux de vote qui ont mené leurs missions malgré l’absence fréquente de matériel sensible. Le report de quatre jours du scrutin n’aura permis de mettre en œuvre que très partiellement et trop tardivement les mesures correctives annoncées par la CENI.

L’affichage des listes électorales provisoires a été réalisé sur la base d’un fichier ni épuré ni consolidé. Les demandes d’inscription et de révision n’ont pas toutes été prises en compte. La distribution des cartes d’électeur s’est faite en dehors d’un cadre normatif suffisant et avec un démarrage tardif. Le cadre juridique guinéen permet la tenue d’élections démocratiques en conformité avec les normes et obligations internationales. Cependant, le Code électoral continue de souffrir d’imprécisions et d’ambiguïtés importantes, malgré les recommandations formulées par la MOE UE en 2010.  

Les médias guinéens ont bénéficié d’une totale liberté d’expression durant tout le processus électoral. La MOE UE les félicite pour leurs efforts de collaboration dans le cadre de la couverture du scrutin en « synergie ». La MOE UE continuera à observer la centralisation des résultats jusqu’à la fin du traitement d’éventuels contentieux. Cette déclaration ne contient que les premières conclusions de l’observation. Un rapport final plus détaillé sera remis aux autorités guinéennes dans les semaines à venir. Ce dernier inclura des recommandations permettant d’améliorer les futurs processus électoraux. M. Preda a conclu: «Une publication des résultats bureau par bureau sur le site internet de la CENI renforcerait la crédibilité du processus.

Après la publication des résultats provisoires, ce sera aux hommes politiques de Guinée de se montrer dignes de la confiance qui leur a été accordée par les électeurs. En effet, pour mettre fin à la transition, la responsabilité des acteurs politiques est un élément tout aussi nécessaire que le sens civique des électeurs ». La MOE UE a été invitée à observer les élections législatives par le Ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation (MATD) et la Commission électorale nationale indépendante (CENI). La MOE UE est installée en Guinée depuis le 22 août et a déployé 84 observateurs dans toutes les régions du pays dans le cadre de l’observation électorale.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site