Conakry enregistre une baisse climatique exceptionnelle jamais observée depuis 1903 (spécialiste)

Imagesm6xg6ayz

Les changements climatiques ont provoqué une baisse exceptionnelle des températures minimales ces dix premiers jours du mois de mars 2014 le long des côtes guinéennes et dans certaines villes de l’intérieur du pays, a appris APA vendredi auprès des spécialistes.

Selon Boubacar Barry, cadre de la Direction nationale de la météorologie, les températures actuelles observées sur les côtes guinéennes sont les plus basses jamais observées à Conakry depuis 1903.

M. Barry précise que Conakry a enregistré 18°C à 6 heures 00 (TU), par exemple, le 8 mars dernier contre 24°C habituellement en moyenne contre 9°C le 5 mars dernier à 6 heures 00 à Koundara, ville de la Moyenne Guinée située à la frontière du Sénégal.

Pour Boubacar Barry, les causes sont liées au changement climatique marqués par des vents forts dépassant qui soufflent de l’Ouest vers l’Est, notamment de la mer vers l’intérieur des terres.

Conséquence, ces vents sont à la base de l’actuelle fraîcheur inhabituelle qui souffle à Conakry.

« Ces vents forts occasionnent non seulement cette fraicheur nocturne et matinale mais aussi une forte évaporation des nappes d’eau de surface, renforçant l’humidité au cours de la nuit ».

Source: APA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×