La Guinée et le Mali vont enfin réactiver le projet commun de barrage hydroélectrique de Foumi

Sans titre 171

La Guinée et le Mali ont décidé, le 12 mars, de relancer le projet de barrage hydroélectrique de Foumi (Est de la Guinée) qui date des années 1940, en créant un comité interministériel de concertation sur ce projet. Cette décision a été prise en marge d’une visite de trois jours du président malien Ibrahim Boubacar Keïta en Guinée.

Situé sur un des affluents du fleuve Niger, le barrage hydroélectrique de Foumi n’a jamais pu être construit en raison du manque de financement.

Une fois construit, «le barrage de Foumi peut permettre à la Guinée de faire l'irrigation de 4000 hectares» et au Mali, «de 100 000 hectares. Il peut permettre aussi la navigabilité du Niger et aussi la création d'un très grand lac», a déclaré à la presse le président guinéen Alpha Condé. «Il y a déjà 3 millions de dollars qui ont été mis à la disposition par la Banque mondiale pour les études. (...) Il s'agit pour nous maintenant de trouver les financements pour la construction de ce barrage», a-t-il précisé.

Par ailleurs, la visite du président Boubacar Keïta à Conakry a été marquée par la signature de plusieurs accords entre son pays et la Guinée, notamment dans les domaines de la sécurité, de la douane, de l'énergie, de l'hydraulique, des transports, de l'agriculture, de l'élevage et de la culture.

Source: Agence Ecofin

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×