Conakry inquiète l’Union européenne

Union 20europeenne 20gielen 20gerardus

Pour l’Union européenne ce qui se passe à Conakry n’est plus à banaliser. Elle a, dans une déclaration faite dans la capitale guinéenne, déploré des violences meurtrières et exprimé sa préoccupation sur la situation dans le pays.

Une nouvelle fois encore, l’Union européenne appelle les protagonistes à savoir le régime en place et l’opposition à se retrouver autour d’une table pour trouver des solutions à la crise qui menace la paix et la stabilité de la Guinée. Cet appel de l’Ue a quelque chose de préventif étant donné que l’opposition a encore annoncé une nouvelle descente dans les rues ce jeudi. Les opposants au pouvoir d’Alpha Condé refusent d’accepter le calendrier électoral de la Céni qui place la présidentielle avant les élections locales contrairement à l’habitude dans ce pays. Pour les opposants cela n’est pas faisable dans un contexte de crise de confiance où elle soupçonne le pouvoir de vouloir tripatouiller pour maintenir Alpha Condé au pouvoir.

De son côté le président Condé lui, n’est pas favorable à un réaménagement du calendrier électoral conformément aux exigences de l’opposition. La situation dans le pays s’est envenimée après la mort, jeudi dernier d’un autre manifestant tué dans des affrontements qui ont eu lieu dans la ville de Labé au centre du pays.

Source: La Nouvelle Tribune

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×