Déclaration conjointe de l’ADP et du Collectif des Partis Politiques pour la Finalisation de la Transition

leaders-oppisition.jpg

L’Alliance pour la Démocratie et le Développement (ADP) et le Collectif des Partis politiques pour la Finalisation de la Transition ont appris sans surprise que la date du 8 juillet 2012 proposée par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) ne pouvait pas être tenue pour l’organisation des prochaines élections législatives en Guinée. Malgré cette nouvelle preuve de l’irresponsabilité de la CENI, l’ADP et le Collectif regrettent l’obstination du Président de la République à vouloir imposer coûte que coûte une CENI illégale, dépensière et incompétente.

L’ADP et le Collectif se satisfont d’avoir été rejoints par la société civile qui, dans des termes clairs et argumentés a constaté que la CENI et son président constituent la principale source de blocage de la finalisation de la transition. Il est désormais évident que la CENI dans sa composition actuelle est discréditée et disqualifiée.

En dépit de cette réalité incontestable, la CENI a décidé de l’acheminement des kits Waymark et du déploiement des opérateurs de saisie sur tout le territoire national et s’est même permis d’annoncer le lancement effectif des opérations de recensement sans la moindre concertation avec la classe politique.

L’ADP et le Collectif invitent le PNUD et l’Union Européenne à publier sans délai le rapport d’audit du fichier électoral qui indique clairement que l’opérateur choisi sans appel d’offres (Waymark) est incompétent pour mener à bien les opérations d’enrôlement des électeurs.

L’ADP et le Collectif rappellent qu’ils n’ont jamais été associés, ni de près, ni de loin à la désignation des membres des Commissions administratives de révision des listes électorales (CARLE). Aussi invitent-ils leurs militants et sympathisants ainsi que tous les citoyens guinéens épris de justice et de droit à s’abstenir de prendre part aux opérations unilatérales de recensement déguisé que la CENI veut engager,  sans la prise en compte effective de leurs préoccupations.

Pour mettre un terme à cette fuite en avant de la CENI appuyée par le gouvernement, l’ADP et le Collectif appellent tous leurs militants et sympathisants ainsi que toutes les populations de Conakry à se mobiliser massivement pour participer à des manifestations pacifiques qui débuteront le jeudi 10 mai prochain par une marche dans toutes les cinq communes de la capitale. Ces manifestations se poursuivront jusqu’à la satisfaction totale de nos légitimes revendications qui visent l’organisation d’élections législatives équitables et transparentes ainsi que l’enracinement dans notre pays des valeurs de démocratie, de liberté et de justice.

Conakry, le 08 mai 2012

L’Alliance pour la Démocratie et le Progrès (ADP) et

Le Collectif des Partis Politiques pour la Finalisation de la Transition

ANG

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×