François Hollande élu, AC avantagé ?

balde-amadou-oury-01.jpg

Dans l’hexagone, contrairement à la Guinée et sa fameuse présidentielle de novembre 2010 (un candidat avec 18 % des suffrages, qui l’emporte haut la main au 2ème tour , après 5 mois de tergiversation, par …52.52% contre plus de 44% pour son rival au 1er tour ! ) le miracle n’a pas eu lieu, et le denouement n’a surtout pas tardé : François Hollande, candidat socialiste, donné gagnant par tous les sondages et arrivé en tête au premier tour , a été élu, sans surprise, président de la république française pour 5 ans. Ce qui met ainsi fin à 17 ans de règne de la droite.

Pour Nicolas Sarkozy, quand on a connu l’homme, c’est  un fiasco qui frise le ridicule...Il lui reste désormais à avoir maille à partir avec la justice .C’est une tradition en France : les ex-chefs d'Etat ne se reposent pratiquement jamais tranquilles sur leurs lauriers après le pouvoir.

L’élection présidentielle française ne saurait bien sûr indifférer l’Afrique, notamment les pays francophones (une bonne  dizaine),  ex-colonies, dont la dépendance à la mère patrie, après plus d’un demi-siècle d’indépendance, reste toujours forte.

Les roitelets africains ne devraient d’ailleurs pas tarder à arpenter l’Elysée pour prêter allégeance à la nouvelle tête couronnée des français.

En dehors de l’Afrique et des ses pays francophones, qu’est-ce que l’élection de François Hollande peut-elle changer pour la Guinée et pour son « président » ?

L’idéologie commune au socialisme avec Hollande, est-ce un atout pour AC ?  Le « professeur » a longtemps appartenu à l’internationale socialiste et un certain … Bernard Kouchner, ténor emblématique de la gauche, fait office depuis de co-président de la Guinée.

La France continuera-elle de s’accommoder d’un président, même soit disant socialiste, au penchant fort autocratique et ségrégationniste, qui foule aux pieds les principes élémentaires de la démocratie et des droits de l’homme ?

Continuité ou rupture avec la politique africaine dont guinéenne de la France ?

Autant de questions qui nous concernent directement en tant que Guinéen (nes),  et  qui méritent qu’on y réfléchisse.

En définitive, rien n’est moins sûr, d’autant que  par surcroit  « les Etats n’ont pas d’amis. Ils n’ont que des intérêts » (Charles De gaulle), et que la françafrique, quel que soit le locataire de l’Elysée, fleurit toujours.

 

Oury Baldé

Oury Baldé

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site