Déclaration de l'ADP, du Collectif, du CDR et du FDP relative à la fermeture de la radio Planète FM

collectif-adp-2-01.jpg

L'ADP, le Collectif, le CDR et le FDP ont appris avec préoccupation et indignation, la fermeture pour un mois de la station de radio « Planète FM » et l’interdiction formelle de micro durant cette période infligée à Monsieur Mandian Sidibé sur toutes les radios, publiques et privées en activité en République de Guinée, par décision n° 005/SP/CNC/05/2013 du Conseil national de la communication (CNC) en date du 30 mai 2013.

L'ADP, le Collectif, le CDR et le FDP condamnent, sans réserve, cette décision qu'ils considèrent comme un acte délibéré visant à instaurer une nouvelle dictature en Guinée en réduisant la liberté d'informer de la presse privée (seul vecteur de communication de l’opposition républicaine) et des journalistes, ainsi que le droit à l'information des citoyens guinéens.

L'ADP, le Collectif, le CDR et le FDP demandent aux autorités judiciaires compétentes d'annuler sans délai cette mesure anti-démocratique et privative de droit prise par le CNC.

L'ADP, le Collectif, le CDR et le FDP saisissent l'occasion pour exiger que cessent les menaces, les sabotages de fréquences et autres intimidations dont les organes de presse sont régulièrement victimes.

L'ADP, le Collectif, le CDR et le FDP sont solidaires de tous les combats de la famille de la presse qui contribue à l'émergence d'une Guinée réellement libre, démocratique, égalitaire et prospère.

Conakry, le 02 juin 2013

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site