Déclaration de l’UFDG sur les pratiques d’exclusions du RPG Arc-en-ciel

logo-ufdg-2-01.jpg

Après avoir politisé l’administration territoriale, en demandant solennellement aux Préfets, sous préfets et Gouverneurs de soutenir le RPG arc-en-ciel (Parti au pouvoir). Après avoir remplacé les élus locaux par des délégations spéciales composées exclusivement de membres du RPG arc-en-ciel. Après avoir démis de leurs fonctions et harcelé par des sanctions ou des mutations arbitraires tous les fonctionnaires supposés appartenir à l’opposition. Voilà que le gouvernement de Mr Alpha Condé subordonne la localisation des projets et programmes de développement rural à l’adhésion des populations des collectivités au RPG Arc-en-ciel.

En effet, le Ministre de la Pêche, Moussa Condé dit Tata Vieux artisan bien connu de la politique d’exclusion du gouvernement de Mr Alpha Condé, vient de déclarer lors d’une tournée dite de « Réconciliation des fils du Pays », à Labé :

« Nous n’allons pas faire une maison des jeunes, et qu’un opposant vienne faire sa conférence dans cette salle. Nous n’allons pas faire un point d’eau pour qu’un opposant vienne boire l’eau de ce point d’eau …»

« Si un opposant veut, qu’il vienne lui aussi faire quelque chose pour ses militants», avant de prévenir : « Ce que nous allons faire, ça sera pour nos militants et nos responsables».

L’Union des Forces Démocratiques de Guinée, condamne avec la dernière énergie ce commerce adhésions au RPG contre infrastructures de base, lorsqu’on sait que ces infrastructures sont financées par tous les contribuables guinéens sans aucune distinction.

L’UFDG tient à attirer l’attention des bailleurs de fonds, qui contribuent au financement des projets et programmes de développement, sur cette utilisation politique de leurs assistances au peuple de Guinée.

Nous leur demandons de veiller à ce que la localisation et l’accès aux projets qu’ils financent ne soient pas subordonnés à l’adhésion à un Parti politique.

Un Ministre qui tient un tel discours et pratique ce commerce honteux, n’a pas sa place dans le gouvernement de la République.

L’UFDG invite ses militants et sympathisants à dénoncer et à combattre ces pratiques discriminatoires contraires à nos lois et aux valeurs républicaines.

Conakry, le 05 Décembre 2012.

La Direction Nationale de l’UFDG

Source; ufdg

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site