Déclaration de la GéCi

Dominique Strauss Kahn vient d’être libéré sur parole.

Au moment où la justice américaine accepte de lever la caution de 6 millions de dollars ainsi que l’assignation à résidence, je voudrais réitérer toute ma solidarité à l’endroit de ma compatriote Nafissatou Diallo, dont la vie frise au cauchemar.

Au moment où DSK peut reprendre une vie normale à l’intérieur des Etats-Unis et que ses avocats se battent pour un abandon total des poursuites, il est à retenir qu’il ne sort pas innocent mais libre.

Au moment où nous constatons un renversement du rapport des forces, il est à noter que Nafissatou n’a pas changé de déclaration et que les charges ne sont pas abandonnées.

Par rapport à sa « moralité », nous savons que le mensonge de bonne foi est souvent utilisé dans le montage des dossiers de demande d’asile, afin d’éviter le refus du statut de réfugié politique, l’expulsion, ou le fait de demeurer sur le territoire sous l’appellation de « sans papiers ».

Aussi, la GéCi lui apporte tout son soutien moral en lui demandant de garder la foi.

Le Président

Fodé Mohamed Soumah

Logo.jpg

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site