Déclaration post-électorale de Sidya Touré Président de l'UFR et membre de "l'alliance Cellou Dalein Diallo Président"

Après l’arrêt de la cour suprême qui confirme la victoire du candidat de l’alliance Arc-en-ciel, le professeur Alpha Condé au second tour de l’élection présidentielle, Sidya Touré Président de L'URF et allié de Cellou Dalein Diallo candidat malheureux, a indiqué dans une déclaration rendue publique le Vendredi 3 décembre, qu'il s'incliner devant cette décision de l’instance judiciaire suprême du pays et demande par la même occasion, aux militants des différents partis politiques de « l’Alliance Cellou Dalein Président » et aux différentes communautés ethniques et religieuses de notre pays, de placer l’intérêt de la nation au dessus de toute autre considération, car selon lui,  l’avenir de la Guinée passe inéluctablement par la consolidation de l’Unité Nationale.

Chers compatriotes,

Il y a quelques mois, comme vous le savez, j’avais été le candidat de l’Union des Forces Républicaines (UFR) au premier tour de l’élection présidentielle avec le résultat que l’on connaît.

La décision prise par mon parti de reconnaitre ce résultat, avait été dictée par l’ambition de progrès dans l’unité que nous n’avons jamais cessé de nourrir pour notre pays. Cette attitude s’inscrit parfaitement dans l’esprit de la lutte que nous avons menée depuis plus de 10 ans, en vue de l’instauration d’une démocratie inclusive en Guinée.

Néanmoins, cette démocratisation que nous ambitionnons ne peut se faire que sur le terreau de la paix et de la fraternité entre les différentes composantes ethniques, régionales et religieuses de notre pays.

A cette fin, sous ma direction, l’UFR a pris la décision de constituer une alliance avec l’UFDG de Cellou Dalein Diallo pour le second tour. Notre choix avait été motivé par notre profonde conviction que l’équipe que nous avons constituée serait en mesure de conduire notre pays vers une rapide prospérité.


Aujourd’hui, après l’arrêt de la cour suprême qui confirme la victoire du candidat de l’alliance Arc-en-ciel, le professeur Alpha Condé au second tour de l’élection présidentielle, nous ne pouvons que nous incliner devant cette décision de l’instance judiciaire suprême de notre pays.


Je demande donc aux militants des différents partis politiques de « l’Alliance Cellou Dalein Président » et aux différentes communautés ethniques et religieuses de notre pays, de placer l’intérêt de notre nation au dessus de toute autre considération. L’UFR ne fait que confirmer ainsi l’esprit républicain dont nous avons fait preuve après l’arrêt de la cour suprême à l’issu du scrutin du premier tour.

Je peux comprendre les frustrations de certains de nos concitoyens, c’est pourquoi pour ma part, je ne cesse de répéter que l’enjeu majeur de cette élection reste et demeure la réconciliation nationale. Toute autre attitude ne pourra que précipiter notre cher pays dans la division et la confrontation. Ce serait alors l’échec total des luttes que nous avons menées ensemble avec tant d’acharnement et d’engagement au nom de notre peuple. C’est en faisant la paix avec elle-même que la Guinée pourra exister en tant que nation forte et performante.

Pour sa part, l’UFR reste convaincu que l’avenir de la Guinée passe inéluctablement par la consolidation de l’Unité Nationale. C’est dans ce sens que j’exhorte les militants et sympathisants du parti à se mobiliser davantage pour les échéances électorales futures. L’UFR continuera à travailler activement pour le renforcement de la cohésion sociale dans la paix. C’est à ce prix que nous atteindrons les objectifs de progrès que nous nous sommes assignés. Car, c’est dans sa capacité à surmonter ses difficultés de cohabitation entre ses différentes communautés, qu’une nation comme la nôtre, se construira et pourra bâtir un avenir heureux pour tous ses enfants.

Dès lors, après tant de sacrifices consentis par notre peuple pour renouer avec la démocratie, notre foi et notre raison nous invitent à ne mettre en avant que les intérêts de la Guinée.

Je souhaite donc que les guinéens se retrouvent rapidement pour donner une chance à la paix et à la concorde nationale, afin de consolider nos institutions républicaines, encore si fragiles. C’est la seule voie, si étroite soit-elle, qui nous permettra de sauver la nation guinéenne des affres de la division et de préserver la cohésion sociale nécessaire au changement.

Enfin, j’invite le Président élu, le professeur Alpha Condé à faire du sens politique qu’on lui connaît, un atout majeur pour entamer la reconstruction de notre cher pays sur des bases inclusives de toutes les communautés, de toutes les affinités politiques et de toutes les opinions constructives.


Que Dieu bénisse la Guinée !

Je vous remercie.


Conakry, le 03 Décembre 2010


Sidya Touré, Président de l’Union des Forces Républicaines (UFR)


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×