Des hauts cadres de la Radiodiffusion télévision guinéenne suspendus pour faute lourde

Sans titre 110

L’information a été rendue publique le 19 octobre 2015, à travers un décret du Président de la République lu sur les antennes des médias d’Etat. En effet, le directeur général de la Radiodiffusion télévision guinéenne (RTG), Yamoussa Sidibé, le directeur de la Télévision nationale, Fodé Tass Sylla, et son homologue de la Radiodiffusion, Ismaël Keita, ont été suspendus de leurs fonctions respectifs, pour dit-on faute lourde.

De sources concordantes, il serait entre autres reproché à ces trois hauts cadres de la RTG, la mauvaise gestion de la couverture médiatique de la cérémonie de diffusion des résultats provisoires du premier tour de l'élection présidentielle par la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), le 17 octobre dernier.

Une décision tout de même surprenante de la part du Président de la République, par rapport à ces journalistes, qui étaient perçus dans l’opinion publique, comme des soutiens inconditionnels du pouvoir.

Est-ce le début d'une nouvelle ère qui s'annonce dans la gestion des services publics, avec des exigences de perfermance et de résultats pour les commis de l'Etat ou c'est un simple coup de gueule face à cet évènement  d'importance capitale aux yeux du pouvoir, soucieux de soigner son image de marque, au moment tous les projecteurs étaient braqués sur le pays  ?  Seul l'avenir nous le dira.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site