Deux autres membres de la junte dans le gouvernement guinéen

t_182002.jpg

Deux membres de la junte militaire guinéenne soupçonnés d'avoir joué un rôle dans le massacre du 28 septembre et trois civils ont fait leur entrée dans le gouvernement de transition chargé d'organiser des élections d'ici à la mi-2010.

Le capitaine Claude Pivi et le lieutenant-colonel Moussa Tiegboro Camara ont été nommés secrétaires d'Etat, selon un communiqué repris par la télévision publique.

Le premier reste responsable de la sécurité de la présidence et le second conserve ses fonctions à la tête de la brigade chargée de la lutte contre la criminalité et le trafic de stupéfiants.

A leurs nominations, s'ajoutent celles d'Almamy Kabélé Camara, de Ciré Sangaré et de Mahmoud Condé, ce qui porte à 39 membres le gouvernement formé par Jean-Marie Doré après la tentative d'assassinat dont Moussa Dadis Camara, chef de la junte alors au pouvoir, a été l'objet, le 3 décembre.

Le ministre de la Défense Sékouba Konaté a ensuite assuré l'intérim. Lui aussi mis en cause dans l'enquête de l'Onu sur le massacre de quelque 150 civils par des "bérets rouges" de la garde présidentielle, le 28 septembre, lors d'un rassemblement de l'opposition, Camara est en convalescence au Burkina Faso.

Saliou Samb, Jean-Philippe Lefief pour le service français

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site