Doublement des superficies réservées à la production de l'anacarde

Images 404

Le gouvernement guinéen va, dés cette semaine, s’atteler à la relance des produits d’exportation, à travers la mise à la disposition de 500 tonnes de grains d’anacardiers aux acteurs de cette filière, en vue d’étendre les superficies réservées à cette spéculation de 45 à 200.000 hectares, a-t-on appris de source officielle.

Cette production de l'anacarde va toucher 17 préfectures, précise la même source, ajoutant que pour vulgariser cette culture l'Etat guinéen compte interdire toute « exportation d'anacardes en dehors du Port autonome de Conakry.»

L'Etat guinéen entend en effet se procurer des devises par le biais des exportations de ce produit. Ce procédé va s'appliquer aux autres produits dont le café et le cacao.

Les autorités guinéennes ont fixé le prix planché de vente du kilogramme d'anacardier à près de 500 FCFA.

Source: APA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site