Drame de la plage guinéenne de Taouyah : trois des auteurs présumés interpellés

Images 24

Les autorités judiciaires guinéennes ont interpellé trois personnes soupçonnées être impliquées dans le drame survenu sur la plage de Taouyah au large des côtes de Conakry et qui a fait 33 victimes et plusieurs blessés, a appris APA vendredi de sources officielles.

Selon un officiel guinéen, au moins trois personnes ont été interpellées par le procureur de la république près le tribunal de première instance (TPI) de Dixinn depuis l’ouverture de l’enquête.

En attendant la fin des investigations en cours, les premiers éléments de l’enquête ont révélé la non-conformité ou l‘irrégularité de certaines structures qui étaient liées à l’organisation du concert.

Très acculé par les critiques en raison du premier drame similaire survenu sur la plage de Lambanyi, toujours à Conakry, et resté impuni, l’Etat guinéen prend les devants cette fois-ci.

Depuis l’ouverture des enquêtes, Malick Kébé, Directeur Général de l’agence guinéenne de spectacles, Ablaye M’Baye, responsable de la structure Meurs Libre Prod et organisateur de l’évènement, le chef de quartier de Taouyah, Lévi Saint–Etienne Camara et Habib Diallo, administrateur de la plage de Taouyah ont été entendus par les autorités judiciaires à huis- clos.

Suite à la tragédie sur la plage de Rogbanè, le Premier ministre, Mohamed Saïd Fofana vient de présider une réunion visant à faire le point sur le niveau d’exécution des mesures prises par le gouvernement.

Source: APA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site