Ebola : la Guinée malade de ses voisins

Ebola6

Moins touché que le Liberia et le Sierra Leone, le pays espère maîtriser l'épidémie d'Ebola. Un objectif que ses frontières poreuses et son territoire mal contrôlé rendent difficile à atteindre. Le fléau s'est abattu au mois de juillet, avec un voyageur venu du Liberia. Malade, celui-ci cherchait l'aide d'un féticheur dans le village de N'zénié, situé à quelques kilomètres de la frontière.

L'homme n'a pas survécu. Ni le féticheur, après lui. Ni la famille de ce dernier. Au total, selon Foromo, un homme de 30 ans originaire du village, cette réaction en chaîne a fait plus de 85 morts, sur quelques centaines d'habitants.

Les autorités guinéennes ne confirment ni n'infirment ce bilan. Les statistiques officielles (648 morts et 1 074 cas détectés, selon le Centre pour le contrôle et la prévention des maladies américain) ne reflètent d'ailleurs qu'une partie de la réalité. En effet, dans cette région frontalière, l'accès à certaines localités reste bloqué par des "milices d'autodéfense" qui nient l'existence de la maladie. Milices qui ont lynché, mi-septembre, huit membres d'une délégation de sensibilisation à Wome.

Source: jeune afrique

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site