Elections législatives: La Haute Représentante de l’Union européenne Catherine Ashton écrit au président Alpha Condé

calb7865ue-jpg.jpg

La Haute Représentante de l’Union européenne Catherine Ashton a écrit au président Alpha Condé pour lui faire part de ses satisfactions. Mais aussi de ses regrets, en vue d'un scrutin législatif libre, crédible et transparent...

CATHERINE ASHTON Brussels 12 juin 2013 

HAUTE REPRESENTANTE 

VICE PRESIDENTE DE LA COMMISSION EUROPEENNE 

S.E le Président Alpha Condé 

Président de la République de Guinée 

Palais présidentiel de Conakry 



Monsieur le Président, 

C’est avec grande satisfaction que j’apprends les progrès très significatifs du dialogue politique avec l’opposition. Permettez-moi de vous féliciter pour ces avancées et de vous exprimer tout mon espoir quant à la conclusion rapide du dialogue en vue de la tenue des élections législatives dans un climat apaisé dans les meilleurs délais possibles. Un tel accord permettra de réintégrer l’opposition dans le processus, d’éviter des nouvelles violences et de mettre des bases solides pour le futur fonctionnement des institutions électives de l’Etat. 

Dans ce contexte, je réitère l’appui de l’union européenne à l’organisation d’élections les plus inclusives et transparentes dont les résultats pourront être acceptés par tous. 

Lors du dialogue politique, certains importants dysfonctionnements ont été mis en exergue dans la préparation des élections, notamment au niveau de la Commission électorale nationale indépendante, CENI. L’OIF, le PNUD et l’Union européenne ont mis à la disposition de la CENI une assistance technique et proposé une série de mesures pour remédier à ces problèmes et pour sécuriser le processus électoral pour garantir des élections techniquement crédibles et transparentes. 

Je suis convaincue que, quelle que soit l’issue du dialogue avec l’opposition, l’obligation de transparence, crédibilité technique et faisabilité logistique prévaudra sur toute autre considération et que l’ensemble des mesures de sécurisation seront mises en œuvre conformément aux recommandations faites par les experts indépendants et validés par la plénière de la CENI. Ceci est essentiel pour l’accompagnement de l’Union européenne au processus électoral. 

Même si la date du scrutin devait être reportée pour répondre à ces préoccupations, la part des fonds du 10ème FED alloués à la CENI qui est actuellement encore bloquée (139,9 millions d’euros), pourra être préservée pour autant que les élections libres et transparentes aient lieu avant le 31 octobre 2013. Une décision du Conseil est en préparation en ce sens. 

Catherine Ashton

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×