F.Hollande observe un silence coupable à l'égard du Pdt Alpha Condé, qui bafoue les règles démocratiques dixit Jean-François Copet

65-jean-francois-cope206.jpg

Dans une interview accordée au journal le Figaro, l’actuel chef de file de l’opposition en France Jean-François Copet, qui se rend à partir de mercredi en Côte d'Ivoire et au Sénégal, où il s'entretiendra avec les présidents Alassane Ouattara et Macky Sall, déclare dans cet entretien, que le Président Alpha Condé bafoue les règles démocratiques.

Répondant à une des questions du journaliste Alain Barluet, concernant son message aux Africains, Jean-François Copet n’a pas manqué de critiquer la position de la diplomatie française par rapport à la situation politique qui prévaut en Guinée, qualifiant de silence coupable, l’attitude qu’observe François Hollande à l'égard du président Alpha Condé.

Il faut dire que le Président Alpha Condé dont le parti est membre de l’international socialiste, ne file pas le parfait amour avec les dirigeants de la droite française. L’on se souvient des relations difficiles qu’il entretenait avec l’ex-Président français Nicolas Sarkozy, à propos duquel, il avait déclaré lors de sa visite en France après l’élection présidentielle remportée par François Hollande, qu’il dormait bien depuis que celui-ci était parti.

Ci-dessous, l’extrait de l’interview en question :

A la question : Dans ce contexte, quel sera votre message aux Africains ?

Réponse de Jean-François Copé :Qui peut comprendre l'absence de message clair de la diplomatie française à l'égard de l'Afrique ? Prisonnier peut-être des liens avec l'Internationale socialiste, François Hollande observe un silence coupable à l'égard du président Alpha Condé en Guinée, qui bafoue les règles démocratiques. L'Afrique est aujourd'hui un acteur économique et stratégique majeur qui vit à l'heure de la globalisation. La France doit repenser complètement son approche et établir un vrai partenariat avec ce continent. Une relation loyale, tournée vers l'avenir sans oublier le devoir de mémoire et tenant compte du développement durable, de la bonne gouvernance, et des transferts technologiques. Ne laissons pas la voie libre à d'autres puissances. C'est pour la France un sujet majeur.

Synthèse: BAYO Abidine

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×