Fatoumata Cissoko, 29 ans, figure montante de l’agrobusiness local

0906 77365 guinee fatoumata cissoko 29 ans figure montante de l agrobusiness local mFatoumata Cissoko, 29 ans, a fondé une usine de transformation de fruits en Guinée. Grâce à cette activité, elle emploie une dizaine de femmes et de jeunes et contribue à réduire les pertes post-récoltes. Fatoumatah Cissoko dirige une entreprise agroalimentaire située dans la ville de Conakry en Guinée. Dans son usine, la jeune entrepreneure dispose d’un séchoir solaire moderne qui lui permet de transformer de l’ananas qu’elle commercialise dans son restaurant et dans plusieurs points de vente dans le pays.

Fatoumata Cissoko s’est lancée dans la transformation de fruits avec un capital de démarrage de 260 dollars. Avec l’appui du Programme italien de sécurité alimentaire (PISA) et du Programme de productivité agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO), elle a bénéficié d’une formation et d’un accompagnement matériel qui lui ont permis de développer son entreprise, passant d’une capacité de production de 6 kg d’ananas séchés à 80 kg par semaine.

La jeune femme a confié sur le site de la Banque Mondiale que la Guinée enregistre plus de 40% de pertes post-récoltes par an, réduisant ainsi les revenus des agriculteurs. Elle a également constaté que le secteur de la transformation de fruits est peu exploité dans le pays. En 2011, elle a créé son entreprise afin d’apporter sa contribution au développement du secteur agroindustriel local. Aujourd’hui, elle emploie une dizaine de femmes et plusieurs jeunes.

Fatoumata Cissoko distribue ses produits dans les grandes surfaces et les stations de la ville de Conakry, mais aussi dans les villes voisines. Le succès de son entreprise lui a permis de nouer un partenariat avec le Maroc pour l’exportation de l’ananas séché.

Aïsha Moyouzame

Source: Agence Ecofin

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site