Faute lourde de Fodé Oussou et de l’UFDG ?

saidou-nour-bokoum2.jpg

Fodé Oussou Fofana, un des vice-présidents de l’UFDG a été reçu au palais par son locataire, sur invitation de ce dernier..
Celui qui avait joué le rôle de directeur de campagne du candidat Cellou Dalein faisait partie du cercle des personnages que les autorités préféraient éviter comme la peste. Et ce vice-président de l’UFDG qui depuis belle lurette, s'est fait remarquer par les critiques dures envers les nouvelles autorités est un des visiteurs du palais qui ne peut pas passer incognito. Pas seulement aux yeux de la faune de ces lieux de parlotte et d’intrigues.

Dans un entretien qui n'aurait pas duré plus d'une heure, les deux hommes ont eu à échanger sur les questions brûlantes, notamment la tenue des législatives et bien évidemment à propos de la Commission électorale nationale indépendante.
Cette rencontre selon les troubadours de la présidence, s'inscrit dans le cadre de la série de consultations engagées par le Chef de l'Etat avec les acteurs politiques. Interrogé sur les grandes lignes de l'entretien, le vice président de l'UFDG a révélé que par delà les questions évoquées ci-dessus, l'entretien s'était déroulé dans une ambiance conviviale.
Bref, rien de nouveau sous le ciel. Sauf à se demander pourquoi le "Président démocratiquement élu", après avoir rencontré les principaux chefs de Partis, les responsables des « petits partis » (Mouctar Diallo il y a une petite semaine), « drague » maintenant à l’intérieur des Partis les« grandes gueules », après avoir pris soin de neutraliser leurs « pyromanes » (Bah Oury). Même avec les NFD, il avait commencé par le bâton : il faut rappeler que Soropogui, numéro deux des NFD avait goûté aux délices d’un de nos réceptifs pour leaders rétifs qui n’ont pas leur langue dans leur poche.
Il n’y a qu’une explication à ce cela : Alpha prépare un remaniement ministériel.
Qui pourrait être alimenté par les seconds couteaux de l’Opposition radicale.
Que M. Oussou Fofana et Cellou Dalein Diallo n’aient pas compris cela et que cette rencontre n’a d’autre but, constitue une faute lourde dont ils portent solidairement les effets nocifs des interrogations légitimes qu’elle ne manquera pas de susciter.
Comme « Sidya n’a pas de base », (dixit Alpha), on ne sera pas surpris d’apprendre une invitation d’un membre éminent de ce Parti à rencontrer l’acrobate expert dans le maniement de la carotte et du bâton dans un cirque rempli de moutons. J’espère que ce haut responsable de l’UFR ne se laissera pas « hypnotiser »(selon l'heureuse formule de Dr Diallo de guinea-forum), le cas échéant !
Comment dans le contexte tendu, voire explosif, avec les propos va-t-en guerre d’Alassane Condé, l’assurance de Louncény, la fermeté du Pouvoir de rester intraitable sur la question de Waymark, ne parlons pas des scandales financiers en cours, comment donc Cellou Dalein Diallo et l’UFDG peuvent-ils expliquer une rencontre entre un vice-président avec le Président, là où le président du Pari n’a rencontré au total qu’un refus quasi-méprisant ?
Faut-il qu’Alpha soit devenu maître grisgrisman et certain El Hadj manquer de foi en ce mois saint pour continuer à hanter ce lieu plein de fantômes malfaisants ?
Wa Salam,
Saïdou Nour Bokoum
www.nrgui.com (Nouvelle République de Guinée)

El Hajj Saïdou Nour Bokoum

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site