Formation sur le renforcement du système de sécurité sanitaire des aliments en Guinée

Ea457adccaa9e569cff05de9b4f3b04d l

L’amélioration de la qualité de la sécurité alimentaire des aliments est un souci majeur du Gouvernement qui a inscrit le sujet comme l’une des priorités de son programme de développement. La sécurité alimentaire des aliments est, en effet, une composante clé de la santé publique et un déterminant important du commerce alimentaire aussi bien au niveau national qu’international.

L’aliment de mauvaise qualité est le premier facteur de risque de décès dans le monde. Les maladies et handicaps prématurés causés par des pathologies liées à l’alimentation appauvrissent les familles, réduisent la productivité et provoquent la faillite des systèmes de santé. C’est pourquoi, tous les consommateurs ont le droit à une alimentation saine. 

C’est au regard de l’acuité du sujet, qu’une session de formation, en deux temps, sur l’organisation et l’exécution des contrôles officiels des aliments en Guinée se tient depuis ce mardi 10 novembre, à Conakry, à l’intention de 40 agents venant des Ministères de la Pêche et de l’Aquaculture, de l’Elevage, de l’Agriculture, de l’Environnement et du Commerce. Jusqu’au 19 novembre, ils vont bénéficier de deux modules de formation et recevront du matériel technique nécessaire pour l’accomplissement de leurs tâches.

Rehaussée de la présence du Chef de la Délégation de l’Union Européenne, en Guinée, M. Gérard GIELEN, la cérémonie inaugurale de la session a été ouverte par le Ministre de la Pêche et de l’Aquaculture, M. Jean René CAMARA.

A cette occasion, au nom du Président de la République, le Professeur Alpha CONDE, il a remercié l’Union Européenne qui, une fois de plus, nous accompagne dans la mise en œuvre de notre politique nationale en matière de sécurité sanitaire des aliments. Les mêmes remerciements, ont par ailleurs, été adressés au Comité de Liaison Europe-Afrique-Caraïbes-Pacifique (COLEACP) qui, à travers son Programme EDES, a apporté un appui technique et financier pour l’organisation de la session.

Poursuivant son allocution, Jean René CAMARA a réaffirmé la volonté du Gouvernement d’assurer la protection de la santé du consommateur et l’ambition de la Guinée d’intégrer le cercle des pays compétitifs sur le marché mondial des aliments.

Evoquant la situation actuelle de la Guinée considérée comme pays non coopérant et qui de surcroit est interdite d’exportation de ses produits halieutiques, le représentant de l’Union Européenne, a noté les efforts méritoires déployés par le Ministre, René CAMARA, pour sortir notre pays de ce statut non acceptable.

La session est animée par deux éminents formateurs d’ EDES, le Sénégalais Papa Namsa KEITA et l’Ivoirien Vessaly Kallo

Source: gov.gn

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site