Gigantesque manifestation des démocrates guinéens a paris le samedi 16 mars 2013 de 14h à 18h

leaders-oppisition.jpg

L’opposition guinéenne dans son ensemble, les associations civiles guinéennes et les militants guinéens des Droits de l’Homme invitent tous les Guinéens de France, d’Europe, les amis de la Guinée à se retrouver à Paris, le samedi 16 mars 2013 de 14h à 18h, pour battre le pavé parisien.

La manifestation se tiendra ce jour-là de 14h à 18h sur deux lieux historiques et stratégiques de la capitale française :

le Quai d’Orsay au 37, Quai d'Orsay, 75007 (Ministère des Affaires étrangères) et
l’Assemblée nationale de France à
la Place du Président Edouard Herriot, 75007, Paris (Assemblée Nationale)


Accès Quai d’Orsay
 :

  • A partir de 14h, sitting devant le Quai d’Orsay,

Ligne Métro 8 jusqu’à station Invalides, puis prendre rue de l’Université sur 23m, prendre à gauche rue Robert Esnault-Pelterie et continuer sur 208m, prendre à gauche Quai d’Orsay et continuer sur 106m, prendre à gauche Quai d’Orsay et continuer sur 62m.

  • Vers 16h, relier en marche le Quai d’Orsay à l’Assemblée Nationale de France située à 500m.

Cette manifestation a pour objectif principal de dénoncer l’ethnocentrisme, le clientélisme, l’incompétence, l’exclusion, la division communautaire érigée en système de gouvernance par Alpha Condé depuis son arrivée au pouvoir par hold-up électoral et par cooptation d’un nébuleux réseau sous la bénédiction du général Sékouba Konaté avec contrepartie financière (plusieurs dizaines de millions d’euros) qui lui sont versés de façon échelonnée sous forme de mensualités.

Cette manifestation vise à sauver la Démocratie, la Justice et inciter au Rassemblement de tous les Guinéens autour de vraies valeurs républicaines comme la Liberté, l'Egalité, la Fraternité, la Sûreté, le Civisme, la Patrie, l’Universalisme, la Laïcité et le Mérite.

Cette action publique permettra en d’autres termes d’attirer l’attention de l’opinion publique française et internationale sur les graves soupçons de fraudes du gouvernement lors des futures élections législatives, le refus de dialogue, les violations flagrantes des Droits de l’Homme en Guinée (les assassinats ciblés, les viols, les tortures, les arrestations arbitraires à Conakry et des villes de l’intérieur Labé, Pita, Dalaba, Mamou… la destruction des biens appartenant aux civils par la milice et l’armée tribale), la corruption, l’ethnicisation à outrance de l’administration et l’armée, la violation quasi-quotidienne de la constitution guinéenne et les lois de la République…).

Des rapports écrits avec preuves matérielles irréfutables sur les tares de l’administration instaurés par Alpha Condé, les crimes de Droits de l’Homme commis sous son règne, dont les plus récents par sa milice et son armée tribale sous commandement des officiers (Sékou Resco Camara, Namory Traoré… et les cadres civils Malick Sankon, Briki Momo…) seront remis aux responsables politiques de France, à la diplomatie française, aux élus de la majorité présidentielle, la Gauche, et à ceux de la Droite, aux élus européens.

Les militants de Conakry ont toujours répondu massivement à l’appel de l’opposition, malgré le risque de répression brutale de la milice et de l’armée tribale d’Alpha Condé, alors nous devons rendre un vibrant hommage à nos martyrs tués dans le combat pour la liberté, la démocratie, l’égalité des citoyens devant la loi.

Ce courage, cette abnégation de nos compatriotes de Conakry, a fini par démontrer le caractère minoritaire du régime, d’où son isolement actuel et son irritabilité.

Faisons une démonstration de force, démontrons que le régime d’Alpha Condé ne représente absolument rien en poids électoral, ni en Guinée, ni à l’étranger, la France en premier.

A tous les Guinéens qui ont l’amour de la patrie, qui sont conscients que c’est maintenant qu’on doit agir contre ce régime fasciste d’Alpha Condé, avant qu’il ne soit tard, sont invités à prendre leurs dispositions afin de répondre à cette grandiose mobilisation du samedi 16 mars 2013 de 14h à 18h au Quai d’Orsay et Assemblée nationale.

Merci, s’il vous plaît de passer l’information par tous les canaux possibles et venez très nombreux ce jour avec des pancartes, des photos de victimes et des banderoles mentionnant tous les défauts de l’administration d’Alpha Condé.


L’opposition politique et les associations civiles guinéennes de défense des Droit de l’Homme à Paris

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site