Inhumation des six victimes des violences inter-ethniques en Guinée sur fond d’affrontements avec la police

calb18219alseny-5-000000-jpeg.jpg

Les opposants guinéens, Cellou Dalein Diallo, Sidya Touré, Lansana Kouyaté, Aboubacar Sylla, Kassory Fofana, Mouctar Diallo, Dr Faya Millimouno, se sont tôt rendus à l’hôpital Donka pour la levée des corps, suivie de la grande prière de vendredi et de la prière funèbre à la Mosquée Fayçal. Aux environs de 14 heures 30 (GMT, locales), le cortège funèbre, accompagné par des milliers de personnes qui scandaient : « Alpha (Condé) assassin ! Alpha dictateur », a emprunté l’axe Donka- la route Le Prince, avec pour destination finale le cimetière de Bambéto, a constaté APA.

La marche funèbre a dégénéré en jets de pierres contre bombes lacrymogènes devant le siège du parti présidentiel à Hamdallaye protégé par un impressionnant dispositif sécuritaire.

Les accrochages sont si rudes que les forces de l’ordre ont réussi à couper le cortège en deux parties mais les opposants guinéens et les six dépouilles mortelles avaient pu franchir le siège.

Après l’inhumation des six corps, Cellou Dalein Diallo, le principal opposant guinéen a tenu un petit discours au cours duquel il a fustigé la politique rétrograde de l’actuel président, Alpha Condé, fondé sur l’exclusion et l’arbitraire, a-t-il martelé devant ses partisans.

Au retour des citoyens, des accrochages ont été signalés à Bambéto entre jeunes et forces de l’ordre.

Source: APA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site