Guinée : 26 suspects liés aux incidents anti-Ebola à Forécariah interpellés

Index 131

La gendarmerie guinéenne a interpellé 26 personnes soupçonnés d’être liés à des manifestations anti-Ebola à Sinkiné dans la ville de Forécariah, d’où est originaire l’actuel premier ministre, Mohamed Said Fofana, a appris APA dimanche de source sécuritaire.

Les mis en cause sont accusés d’avoir pris à partie une équipe préfectorale qui s’y était rendue pour cueillir deux cas suspects d’Ebola en vue de les confiner au centre de transit de Forécariah, ville à 100 Km de Conakry,

Les missionnaires se sont alors heurtés à la résistance des villageois qui ont pillé leur véhicule. Ils ont eu la vie sauve grâce à l’intervention des forces de force.

Des faits pareils sont souvent notés en Guinée forestière, épicentre de l’épidémie,

Récemment, trois policiers et leur chauffeur ont été lynchés à mort, toujours à Forécariah par une foule qui les soupçonnait de vouloir propager Ebola dans leur localité.

Face à cette situation, le président guinéen, Alpha Condé, a désormais autorisé l’usage de la « force publique » pour arrêter les récalcitrants.

S’exprimant dans la même dynamique, le premier ministre, Saïd Fofana, a également annoncé des dispositions coercitives contre les réfractaires à la lutte anti- Ebola.

Source: APA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×