Guinée/Ebola : la société minière Rio Tinto évacue une partie de son personnel

2rio 2

Le géant minier australo- anglaise Rio Tinto a procédé à l'évacuation d'une partie de son personnel travaillant dans sa base vie située dans la préfecture de Beyla, dans le sud est de la Guinée, pour cause d'Ebola, a-t-on appris vendredi de bonne source. Ces travailleurs ont été envoyés à Conakry ou dans d'autres préfectures de leur choix.

Il s'agit d'une décision préventive qui a été motivée par l' apparition de cas d'Ebola dans cette préfecture abritant la mine de fer de Simandou, le plus grand gisement minier au monde.

Rio Tinto entend ainsi mettre son personnel à l'abri de tout risque de contamination à la fièvre Ebola.

Sur les 14 prélèvements effectués sur des patients admis à l'hôpital préfectoral de Beyla, 10 se sont avérés positifs au virus Ebola, selon le directeur de cette structure de santé, Mamady Kourouma.

Vendredi, le Dr Kourouma a également fait cas d'un décès communautaire dans la localité de Moribadou, ce qui pourrait augmenter les risques d'infection dans cette région où des réticences sont signalées chez certains habitants, comme dans la localité de Moussadou.

La faille observée dans la gestion des contacts entraînerait la prolifération d'Ebola en Guinée. Des contacts échappant à la vigilance répandraient la maladie dans leur pérégrination, selon une source médicale.

Source:Xinhua

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×