Hadja Rabiatou Sérah Diallo, présidente du CNT:" Tout guinéen patriote doit se joindre aux bonnes volontés pour sortir la Guinée de cette crise

185089.jpg

La présidente du Conseil national de transition, Hadja Rabiatou Sérah Diallo a invité dimanche ses compatriotes à "soutenir la transition" actuellement en cours dans le pays.
Au cours d'une rencontre avec la communauté guinéenne de Suisse, la présidente du CNT a insisté sur la solidarité de tous les Guinéens pour sortir le pays de la crise.

"Tout guinéen patriote doit se joindre aux bonnes volontés pour sortir la Guinée de cette crise.Après 51 ans de pauvreté,il faut que les Guinéens prennent conscience de leur responsabilité.Aujourd’hui, il faut restructurer l’ensemble de l’Etat, et chacun a sa place car il y a du travail pour tout le monde", a déclaré Hadja Rabiatou Sérah Diallo.
"Ceux qui ne soutiennent pas cette transition, il faut les informer sans les rejetter.Tout le monde doit participer à ce rendez-vous historique de notre pays.", a-t-elle poursuivi.
Parlant de l'élargissement de son institution dont les effectifs ont été revus à la hausse, Hadja Rabiatou Sérah Diallo a précisé que cet élargissement a été autorisé par le président intérimaire, Général Sékouba Konaté pour "sauvegarder la paix" dans le pays.
"Nous n’avons pas voulu violer les accords de Ouaga(signé le 15 janvier par le Capitaine Dadis Camara et le Général Konaté, Ndlr).Nous avons fait le travail conformément à ces accords qui prévoyaient 101 membres pour le CNT.Nous avons ciblé des personnes ressources dans toutes les structures qui avaient été oubliées dans l’ordonnance fixant la repartition.Nous avons écrit au Général Konaté pour lui expliquer les enjeux.Le chef de l’Etat nous a dit que l’accord de Ouagadougou était indicatif et que toutes les personnes ressources doivent figurer parmi les membres du CNT.Quand nous avons soulevé le problème financier relatif à l’élargissement du CNT, le Général Konaté nous a rassuré que la paix n’a pas de prix et donc, nous avons procédé à l’élargissement en tenant compte de toutes les sensibilités.", a expliqué Mme Diallo.
Parlant de la désignation des délégués qui représentent les Guinéens de l'étranger au sein du CNT, Hadja Rabiatou Sérah Diallo a été clair:"Pour les Guinéens de l’étranger, c’était extrêmement difficile, car il n’ y avait aucune information relative au choix des délégués.Même le ministre en charge de ce départment, s’est rendu au CNT pour nous exposer le problème.Nous avons donc sélectionner des personnes qui nous ont envoyé leurs CV, puisque le temps nous est compté pour la transition.Les personnes choisies sont des Guinéens comme tout le monde, il faut donc les soutenir dans leur mission".
La présidente du CNT a indiqué que les membres de son institution ont commencé le travail par patriotisme,tout en insistant sur la méthode de transparence."On a pas attendu un budget de fonctionnement pour travailler(...)Le Général Konaté nous a montré la voie en insistant sur le respect du délai de cette transition. Au niveau du CNT, Des commissions ont été mises en place conforméement à la lettre de mission du president intérimaire, et chacune a élu librement son president, conformément à nos texte .Chaque membre du CNT a choisi librement l’une des commission pour travailler en function de ses competences.Chaque commission sera évaluée chaque semaine et nous assurerons un suivi des actions gouvernementales et de la CENI.", a-t-elle ajouté.
Revenant sur les raisons de sa visite à Genève, la présidente du CNT a déclaré que plusieurs projets concernant la Guinée ont été finalisés grâce au soutien du Bureau International du travail (BIT)."Je suis ici pour rencontrer les autorités au niveau BIT dont le Directeur Général, M. Juan Somavia, qui ont promis de soutenir la Guinée Durant la transition.Le dialogue social, l’emploi des jeunes et l’entreprenariat feminine sont des pojets accordés à la Guinée par le BIT.Tous les membres du CNT vont bénénéficier grâce au BIT, d'une formation sur le dialogue social, pour favoriser la reconciliation nationale dans notre pays.", a précisé Hadja Rabiatou Sérah Diallo.
Avant de terminer, Hadja Rabiatou Sérah Diallo a remercié au nom du peuple de Guinée, les efforts consentis par la communauté guinéenne de Suisse pour l'instauration de la démocratie en Guinée.

Par ailleurs, l'ancien fonctionnaire du BIT et membre du CNT, EL-hadj Abdoulaye Lélouma Diallo a insisté sur le rôle des médias pour soutenir la transition en Guinée."Il faut que les médias guinéens arrêtent l'auto-flagellation.Nous devons redorer l'image de notre pays.Aujourd'hui, la communauté internationale veut soutenir la Guinée .Nous devons capitaliser nos acquis, insister sur nos valeurs pour réussir cette transition", a indiqué M. Diallo .

A noter que plusieurs membres du CNT, des membres de la mission diplomatique de Guinée en Suisse, des hauts cadres du ministère d'Etat chargé de l'emploi et de la fonction publique,et le président de la Fédération des associations guinéennes de Suisse, M. Tibou Sacko, ont participé à cette rencontre organisée par l'Association des guinéens de Suisse et France-voisine.

Mamadou Kaba Souaré

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site