Urgent! ‘’Mensongite’’ aiguë et endémique au RPG

 

D’emblée, précisons que ce néologisme de ma part, ‘’mensongite’’, signifie tout simplement : mentir de façon pathologique comme on respire.

Ce papier aujourd’hui  a été motivé par une avalanche de mensonges élaborés et manipulés par le gouvernement guinéen et ses militants particulièrement depuis ce 27 septembre. 
 

En effet, Alifa Condé en répondant à une question lors de son passage à Colombia University avait dit  que l’opposition était libre de manifester et qu’il ne s’y opposerait pas.  Ce qui est du reste légitime et légal pour l’opposition car l’article 10 de la Constitution, en Titre II, stipule clairement : Tous les citoyens ont le droit de manifestation et de cortège.

Mais comme il en est coutume, Alifa Condé  dit une chose pour la galerie ou par démagogie et fait tout le contraire dans les actes et ses attitudes.  Il a laissé et certainement ordonné, de façon tacite ou explicite, à son Resco Camara de garde de déployer ses bipèdes violeurs et tueurs contre des citoyens pacifiques et surtout sans armes.  Ce sont des faits indéniables et vécus aussi bien par tous les témoins présents à Conakry que par tous

ceux qui suivent de près la situation en Guinée.

Est-ce que le gouvernement d’Alifa Condé et  lui-même allaient faire preuve de sagesse et surtout d’humanité en réagissant avec de la compassion, même feinte?

Sans surprise pour les personnes averties, le mensonge pur et dur fut opposé comme réponse aux plaintes et accusations.  C’est à se
demander d’Alifa et Alhassane Condé, qui affabule le plus ?  Qui des deux sort le plus de houlés, pênalès,  Simmbô ou mensonges ?  Il est très difficile de les départager car ils se tiennent à la corde. 
L’une des techniques d’Alifa Condé est de concocter des fables ou des sornettes et dire à son interlocuteur : ‘’allez vérifier’’ ou ‘’vous pouvez demander aux gens ou à untel…’’.  Nous savons tous que cela dénote d’un manque
d’assurance dans ses propres propos et souvent signifie qu’on ne dit pas la vérité.  Et l’autre stratégie pour mentir tout en créant la confusion dans l’esprit des non avertis est de faire endosser à ses adversaires (qu’il prend pour des ennemis) ce qu’il a fait lui-même de mal : comme dire que pendant la campagne présidentielle, il a été victime de fraudes de la part de Sidya et Cellou Dalein.  Ou encore que le slogan de campagne de l’UFDG
était ‘’C’est notre tour’’.


Mais pour revenir à l’accès de mensongite aiguë au sein du RPG suite aux marches pacifiques de l’opposition le 27 septembre 2011, un certains
Kanté est intervenu à l’émission d’Africa No 1, le JDA du vendredi 30 septembre pour pondre ceci : ‘’ je ne suis pas militant du RPG(…). Mais cette marche n’est pas normale, etc. Cellou Dalein a fait un meeting où il a dit à ses militants de sortir manifester et de casser. Pour preuve, il leur a même
demandé s’ils étaient prêts à mourir pour libérer le Pays, etc.
’’ Comme son maître Alifa, il ajoute : ’’vous pouvez aller vérifier, il y a même le film. C’est passé sur la RTG, etc.’’.  Et patati et patata….

Vous croiriez entendre Alifa lui-même tant leur manière d’affabuler est la même et sans vergogne.  Mais le plat de résistance en mensonges ou la
perle est venue lorsque je suis tombé sur une interview du simien évolué (puisqu’il parle et a appris à écrire) Alhassane Condé.  Appréciez par vous-mêmes ces extraits tirés d’un site sénégalais (Nettali.net) mais réalisé par Sud Quotidien :

-(…) Les policiers et les gendarmes sont sortis sans armes à feu. Il n’y a pas un seul qui avait une arme à feu par devers lui. Ils avaient précisément des grenades lacrymogènes et des matraques. Pas plus. Au contraire, ce sont des éléments des forces de l’ordre qui ont été gravement blessés par les jets de pierre (…) .Il n’y a pas eu d’usage d’arme à feu par les forces de l’ordre. S’il y en a eu, c’est entre eux ; c’est connu...

-(…) Les trois
victimes sont décédées suite à des coups de couteau
. Une parmi elles a été battue avec un gourdin. Il semblerait que soit un règlement de comptes. Ce sont des jeunes qui ont reçu de l’argent pour défiler et qui ont refusé ensuite de la faire le jour de la
manifestation. Et leurs camarades ne leur ont pas pardonné. Ils les ont bastonnés.


-(…) Non, la manifestation n’était pas été interdite. On a tout simplement dit à l’opposition de faire une demande et de nous préciser son
trajet, conformément à la loi, car on ne peut pas encadrer une marche dont on ne connaît pas l’itinéraire. Malheureusement ils ont cru qu’ils sont au-dessus de la loi. Ils sont quand même sortis, mais nous avons demandé à la gendarmerie d’encadrer la marche car nous savons qu’en Guinée, les gens profitent de ce genre de situation pour lancer des pierres. C’était leur stratégie pour déstabiliser (sic) la ville. C’est l’objectif qu’ils recherchaient, mais c’est une minorité qui est sortie. La majorité qui soutient le président Alpha Condé voulait elle aussi sortir pour en découdre avec eux et il nous a fallu beaucoup de tact pour les en dissuader. C’est la communauté de Cellou Dalein Diallo qui a intoxiqué les enfants. Je vous assure qu’il n’y avait que des gens de 14 à 20 ans, pas plus ! Il y avait très peu d’adultes.      

-(…) A part cet axe, il n’y a pas de problème en Guinée. A l’intérieur du pays, notamment à Labé, les jeunes ont défilé pacifiquement. On leur a tendu la main, et nous espérons que demain ils viendront commencer le dialogue (…).

Voilà !  Si après cela, quelqu’un nous dit qu’Alhassane Condé est saint d’esprit et qu’il a une once d’humanité en lui, c’est que cette personne est soit Alifa Condé lui-même, soit elle est encore plus diaboliquement inhumaine que ce binôme sadique, Alifa -Alhassane Condé. 

Vous voyez donc, avec celui qui a appelé Africa No1, que tous les adeptes et membres du RPG mentent comme ils respirent, vivent et se nourrissent que de conspirations ourdies par eux-mêmes.  Il y a sans aucun doute un syndrome pathologique du mensonge au sein de ce parti, en commençant par son chef.  Qu’il y ait quelques-uns, ce ne serait pas si inquiétant mais autant ou presque tout le parti et ses sympathisants patho-mythomanes,
c’est sérieux et grave!

Pour finir, avertissons encore une fois le Collectif des partis politiques qu’il est indispensable d’être vigilant et d’adapter en conséquence leur stratégie de communication.  Il ne faut pas banaliser ces mythomanes pathologiques au risque faire passer la Guinée non seulement pour une république bananière mais aussi un pays peuplé de maniaques de tous genres.  Nous nous rendons compte que finalement le plus normal de tous les Chefs d’Etat guinéens, c’était Lansana Conté !  Et cela est un constat très alarmant pour nous.

La suggestion de fin pour le Collectif, est de mettre sur pied une cellule spéciale de veille, de surveillance et de réaction rapide aux contre vérités d’Alifa et du gouvernement. Il faut réagir du tic au tac dans ces cas !  Nous ne voyons rien d’autre d’efficace. Surtout ne pas se taire !


Ollaid

I.Diallo

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site