Discours de l'an: Alpha Condé s'adresse aux Guinéens

t-243363.jpg

Au seuil de la nouvelle année, mes pensées vont à chacun d’entre vous, à vos familles, à vos parents et à tous ceux qui vous sont proches. A eux tous, je souhaite une année 2012 pleine de bonheur et de bonne santé. Dans ces moments de fraternité et de fête, je voudrais exprimer en mon nom et celui de la nation toute entière, mes sentiments de solidarité envers tous ceux qui sont affligés par la maladie et les épreuves de la vie.

Je n’oublie pas ceux de nos compatriotes qui, à l’appel de leur devoir, sont actuellement à leurs postes de travail, loin de leur famille. C’est notamment le cas des personnels de santé, des forces de sécurité et de défense, des agents de la protection civile, des travailleurs de l’eau, de l’électricité, des télécommunications et de la presse ainsi que les artistes occupés à animer le passage à la nouvelle année.

Mes pensées vont à nos vaillants soldats et officiers qui, après avoir servi la patrie, sont aujourd’hui à la retraite. Nous leur souhaitons tout le bonheur dans leur nouvelle vie. Aux soldats et officiers en activité, qu’ils sachent que l’année 2012 sera celle de l’aboutissement de la reforme de nos forces de sécurité. Notre nouvelle armée républicaine leur permettra de jouer pleinement leur rôle et de contribuer aussi bien à la consolidation qu’à l’épanouissement de la Nation.

Je tiens également à saluer tous les Guinéens de l’Extérieur. Je les remercie pour leurs nombreuses et constantes marques d’attachement à la patrie. Aux ressortissants des pays étrangers, qui nous font l’honneur de vivre parmi nous, la Nation Guinéenne exprime sa gratitude pour leur apport au développement de la Guinée. Je souhaite que l’année 2012 nous ouvre une ère de quiétude continue et de bonheur partagé.

Guinéennes, Guinéens, Mes chers compatriotes

Au cours de l’année écoulée, les Guinéens ont, dans la concorde nationale et grâce à leur ardeur au travail, avancé solidairement dans la construction d’une société de progrès et de liberté.
Nous pouvons être fiers de notre démocratie en marche et nous avons aussi le devoir de rester fidèles à ses principes. C’est pourquoi je vous invite à persévérer et à faire prévaloir, à tout moment, la dignité des uns et des autres et le respect des valeurs républicaines lors des échéances électorales à venir. Elles doivent être, une fois de plus, une occasion de renforcer l’engagement citoyen dans la vie publique aux fins de promouvoir le développement, de consolider le processus de décentralisation et d’instaurer la justice sociale.
De la même façon, que nous avons repris notre destinée en main en 2011, nous définirons ensemble l’année 2012 par notre détermination et l’affirmation de notre volonté de rattraper le retard, que notre pays a accumulé au cours des dernières décennies.
2012 sera assurément une année où nous verrons progressivement éclore les fruits de notre courage et ceux des efforts et des sacrifices que nous avons engagés en 2011. L’année 2012 restera dans les annales de notre histoire comme celle du décollage économique et social de la Guinée.
D’ores et déjà, le taux de croissance a connu une courbe ascendante passant de 1,9 pour cent en 2010 à 3,1 pour cent en 2011, cette accélération de la croissance s'est également traduite par une amélioration des recettes, une maîtrise des dépenses publiques, et des efforts pour respecter les critères d’atteinte du point d’achèvement du programme « Pays Pauvres Très Endettés » (PPTE).
L’année 2012 sera celle des progrès notables sur plusieurs fronts, allant du renforcement des acquis démocratiques, avec la tenue d’élections législatives dignes de ce nom, à l’amélioration des conditions de vie de nos citoyens. Cela passe par un accès à l’électricité, une augmentation de la production agricole et la création d’emplois.
Le chantier des reformes structurelles engagé en 2011 aboutira à une création d’emplois soutenue en 2012. Des milliers d’emplois seront créés grâce aux contrats miniers désormais soumis aux normes internationales et aux activités annexes. D’autres gisements d’emplois seront générés par les grands projets d’infrastructure, qui doivent relier nos centres miniers aux ports. Les chemins de fer, les routes, les ponts et autres ouvrages d’accès vont également offrir du travail à des milliers de nos compatriotes.
En plaçant les jeunes au cœur du débat, en recherchant leur pleine adhésion à l’identification et à la mise en œuvre de stratégies adéquates à leur épanouissement, le Gouvernement œuvre pour assurer leur avenir.
En matière d’éducation et de formation, le renforcement des capacités d’accueil ainsi que la diversification des filières professionnelles seront poursuivis.
Les femmes feront toujours l’objet d’une attention particulière grâce à l’accroissement des capacités des différents fonds de soutien à leurs activités spécifiques.
La réintégration de la Guinée au programme de l’AGOA, décidée personnellement par le président Obama après notre rencontre, traduit tout à fois la qualité de nos choix de gouvernance et les succès de notre diplomatie. Ce privilège accordé à notre pays offre de nouvelles opportunités aux opérateurs économiques et aux acteurs sociaux dans le contexte de la lutte contre la pauvreté.
Je voudrais rendre un hommage particulier au sens élevé des responsabilités dont ont fait preuve les organisations syndicales tout au long de l’année 2011. Prenant en compte l’intérêt supérieur de la nation, elles ont permis au gouvernement d’adopter des mesures difficiles visant à assurer le redressement de notre économie. Les travailleurs nous ont suivis et sans eux nous n’aurions pas pu aboutir à ces premiers résultats.
Sur le plan sanitaire, l’adoption du cadre stratégique de lutte contre le VIH/SIDA et les infections sexuellement transmissibles, donnera une nouvelle impulsion à notre action déjà énergique contre la pandémie.
Je me félicite du fait que les multiples campagnes de vaccination et l’usage des produits contre les épidémies et les endémies, ont considérablement amélioré l’état de santé des populations.
Dans le souci de lutter contre la mortalité maternelle, le gouvernement a décidé de la gratuité de la césarienne. De même, pour améliorer la qualité des soins aux populations, le gouvernement a entrepris la construction et l'équipement de nombreuses infrastructures sanitaires tels que l’hôpital de Kipé.

Guinéennes, Guinéens, Mes chers compatriotes

Je vous félicite pour la récolte agricole exceptionnelle en cours. Le partenariat entre d’une part, l’Etat, qui a subventionné les engrais, le matériel agricole et garanti l’achat de la production, et d ‘autre part, les cultivateurs exceptionnellement mobilisés, a été un succès. Ensemble nous avons démontré que notre objectif d’atteindre l’autosuffisance alimentaire n’est qu’une question d’organisation et de mobilisation.

En 2012, nous ferons encore mieux. La coopération internationale dans ce domaine s’intensifie à travers la mise en place de programmes avec les agences de développement agricole et les centres de recherche les plus réputés aux Etats Unis, en Inde et au Brésil. Nous développons également des partenariats commerciaux avec de grandes entreprises du secteur agroalimentaire mondial.

En 2012, par le biais d’une agence autonome pour le Développement Agricole et la Sécurité Alimentaire, nouvellement créée, et la continuité de nos efforts conjoints nous commencerons à rentabiliser la position privilégiée que nous octroient nos 6 millions d’hectares de terre cultivable. La modernisation du secteur agricole devra maintenir l’équilibre entre une agriculture familiale traditionnelle et une production industrielle de classe mondiale. Nous pourrons ainsi devenir un des premiers pays exportateurs de denrées alimentaires, un grenier pour nous-mêmes et pour le reste du monde. Les produits vivriers vaudront bientôt autant que l’or et le pétrole et nous serons en mesure de bénéficier des retombées économiques et géopolitiques de ces changements tout en contribuant à l’équilibre alimentaire mondial.
En 2012 nous poserons les actes qui nous permettront de faire de cette vision une réalité tangible d’ici quelques années.

L’électrification de notre territoire et le développement de nos infrastructures, dans ce domaine, comptent parmi les autres grands chantiers prioritaires que nous intensifierons en 2012. Notre programme d’électrification en trois étapes, court, moyen et long terme, connaitra une accélération en 2012 avec le lancement de la phase 1 du programme « La Lumière pour tous ». Le Premier Ministre a déjà inauguré la pose du premier lampadaire solaire à Kankan. Et d’autres systèmes d’éclairage seront rapidement déployés à travers tout le territoire.
Toutes ces réalisations contribueront à améliorer la vie quotidienne des Guinéens. Ainsi, nous avons commencé à transformer les conditions des transports en commun à Conakry et progressivement au-delà de la capitale.
D’ores et déjà 100 bus vont bientôt faciliter les déplacements des populations de Conakry et 50 camions bennes à ordures vont enfin permettre d‘assurer la propreté de nos rues. Ce sont là les premières étapes d’un effort que nous renforcerons sur l’ensemble du territoire au fil des mois et des années à venir.
En 2012, nous continuerons de renforcer notre démocratie et d’asseoir nos institutions. Nous poursuivrons le dialogue politique entamé avec l’ensemble de la classe politique. La tenue d’élections législatives et communales crédibles sera le parachèvement de la mise en place de nos institutions républicaines, une victoire irréversible et définitive de la démocratie en Guinée.
Nous sommes confiants qu’avec la bonne volonté et les efforts de tous les acteurs politiques et sociaux nous parviendrons dans les plus brefs délais à l’établissement d’un chronogramme fixant l’organisation et la date de ces élections. Les discussions entamées cette semaine dans le cadre du dialogue inclusif se déroulent bien.
Nous devons poursuivre ce dialogue afin d’aller encore plus loin en 2012. Nous devons nous montrer à la hauteur de vos attentes et offrir l’exemple d’une classe politique responsable, qui est consciente qu’elle tire sa légitimité et son autorité des réponses sans cesse renouvelées qu’elle apporte aux aspirations des électeurs.
Pour nous assurer du bon respect des normes de bon fonctionnement de l’administration nous allons établir un système de gestion des performances pour les hauts fonctionnaires de tous les ministères. Il y va de la responsabilité de chacune et de chacun d'entre Nous de se dépasser, en mettant de côté toute frustration et considération personnelle dans l’intérêt supérieur de la Nation.
La confiance des investisseurs et de nos partenaires bilatéraux et multilatéraux sera elle aussi renforcée par ce signal fort, gage de stabilité et de maturité politique.
Au seuil de cette année nouvelle, mon ambition est que chaque guinéen puisse bénéficier des conditions nécessaires à son épanouissement personnel et à l’expression de ses talents, en donnant un sens à sa vie. Dans le partage des fruits de la croissance dont est porteur le projet de société, que vous avez approuvé en m’élisant, personne ne sera laissé pour compte.
Encore une fois bonne et heureuse année 2012!
1- Kpèlè:
LaGuinè hina , da nea , ku ka ka tuwobhoi a kwèlan nine tiyo ka mama.
2- Kissi:
Youngou bendo la guinè Yilöö wöössy, sey neyyoo
Thyo kölan le niyaa La nouwali
3- Soussou :
Laguinè guinè anun khamè umbara wo khèbou gnènènè khèbouira. Onouwali
4- Poular :
Moussibhè douwibhè è sonnabhè, missalmini on. Salminagou ndhè hita ndhè héyi rè. On diarama.
5- Malinké
M’badén-ma kèman ni moussoman, anbara aloufo sankouda folila ; alou ni ké
6- Toma
Laguinè zhinuité ta laguinè nhazhai nuité.Nadalymayi n’ghaazuitisou woma ; kouna nhynéyi ma Lhalymahy who mama

Pour finir, je souhaite bonne chance au Syli National pour la CAN en 2012, puisse-t-il se distinguer et donner corps au slogan « Guinea is back ».

Transmis le Bureau de Presse de la Présidence

Transmis le Bureau de Presse de

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (3)

1. Liberte ELpe 15/01/2012

Merci Mon Pressident et bonne chance a vous et dit courage. par ELpe le Guinneen

2. Elpe decassia 14/01/2012

Merci Mr le pressiadant Bonne chance mon pressidant Ma mangè

3. AUGER Bernard 05/01/2012

Jean-Marc Telliano, alias Bruno Millimono est-il toujours Ministre de l'Agriculture ? J'ESPERE BIEN QUE NON !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site