Konaté sommé par les syndicats d'évoquer la santé de Dadis

2009123018312820.jpg

Le président de la Guinée par intérim, Sékouba Konaté, a été prié par les syndicats du pays de se montrer explicite quant à l'état de santé réel du Dadis, au sujet duquel les spéculations vont bon train.

Le Mouvement social guinéen, qui regroupe les principales centrales syndicales et la société civile, a demandé mardi au président par intérim de la Guinée, le général Sékouba Konaté, d'évoquer l'état de santé du chef de la junte, invisible et muet depuis qu'il a été blessé à la tête le 3 décembre.

"Depuis le 4 décembre, date à laquelle le président Moussa Dadis Camara a été évacué au Maroc suite à la tentative d'assassinat du 3 Décembre contre sa personne, le peuple de Guinée n'a reçu aucune information fiable sur son état de santé", affirme dans une lettre ouverte le Mouvement social guinéen dans une lettre ouverte.

Cette organisation comprend huit centrales syndicales ainsi que la Confédération patronale des entreprises de Guinée et le Conseil national des organisations de la société civile Guinéenne.

Préoccupation majeure

"Ce manque de respect manifeste à l'endroit du peuple est une situation inacceptable qui crée un malaise alimenté par des déclarations sans fondement médical de quelques membres du gouvernement et de la RTG" (Radio télévision guinéenne), déplore la mouvement dans son texte.

"L'état de santé du chef de l'Etat est une préoccupation majeure qui ne doit pas être occultée par des déclarations fallacieuses. C'est pourquoi, nous tenons à être édifiés sur la vraie situation de son bulletin de santé", conclut-il.

Rumeurs sur la mort éventuelle de Dadis

Interrogée par l'AFP, la générale de la Confédération nationale des travailleurs de Guinée (CNTG), Rabiatou Serah Diallo, a insisté sur cette idée: "Comme le général Konaté doit prononcer un discours le 31 décembre, nous aimerions que le peuple soit vraiment édifié sur la santé du président, car des rumeurs circulent, certains disent même que Dadis est mort et cela trouble la paisible population".

Sékouba Konaté n'a pas fait de commentaire officiel après avoir rendu visite, mardi à Rabat, au capitaine Camara, hospitalisé au Maroc après avoir été blessé à la tête, le 3 décembre, par son aide de camp.

Mais selon une source proche de la junte jointe au téléphone à Rabat depuis Conakry, le général a ensuite déclaré à plusieurs interlocuteurs que "Dadis n'était pas conscient de ce qui passait dans son entourage" et qu' on ne peut rien tier " de lui.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site