L'ex-aide de camp du président Dadis Camara, Toumba Diakité, s'explique sur son geste

toumba_15122009_0.jpg

Le 3 décembre 2009, Toumba Diakité a tiré sur le président Camara au camp Koundara de Conakry en Guinée. Aboubacar Sidiki Diakité dit «Toumba» Diakité qui est en fuite et que RFI a pu joindre au téléphone, nous explique le pourquoi de son geste.

Le 3 décembre 2009, Toumba Diakité a tiré sur le président Camara au camp Koundara de Conakry. Depuis Dadis Camara qui a reçu une balle au niveau de la nuque côté droit (selon Toumba) est soigné à Rabat au Maroc.

Il explique dans cet entretien téléphonique que le président voulait le trahir en lui faisant porter l'entière responsabilité des événements du stade le 28 septembre où les forces armées guinéennes ont massacré entre 150 et 200 manifestants. Mais entre les deux hommes il y avait un pacte de « non-trahison ».

Toumba Diakité affirme qu'il n'est en rien l'instigateur et l'organisateur de cette répression qui selon lui a été conduite par les Bérets rouges, l'armée, la police et la gendarmerie ainsi que des centaines de jeunes éléments infiltrés parmi les manifestants. Selon lui, ces éléments avaient été envoyés par le président en personne et étaient dirigés par certains de ses adjoints. Toumba dit, ce qui est corroboré par les leaders de l'opposition, que c'est lui au contraire qui a exfiltré les politiques pour leur éviter d'être tué par les soldats.

Le lieutenant Toumba explique que Dadis Camara avait ordonné à son adjoint, le lieutenant Marcel Guilavogui, de diriger les opérations contre les leaders politiques présents à la manifestation. L'opération de répression avait été planifiée, selon lui, par la présidence et le ministre en charge de la Sécurité présidentielle, Claude Pivi. Il explique aussi que la junte avait infiltré plusieurs centaines de jeunes recrues en civils parmi les manifestants.

Le lieutenant Toumba revient sur cette journée tragique du 3 décembre où il a tiré sur Dadis Camara. Celui-ci voulait, dit-il, le faire arrêter dans son camp, le camp Koundara.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (4)

1. CHE 19/12/2009

Dadis n'est pas mort,mais il ne retournera plus sur la terre de ses aieux:l'ordre vient d'en HAUT
CHE

2. che 17/12/2009

comment des jeunes officiers guineens aussi instruits et cultives comme Toumba et d'autres se sont t-ils embourbes dans cette spirale illogique de tuerie,de barbarisme.Au lieu de mettre non seulement leur connaissance au service du peuple guineen mais aussi de l'Afrique,ils ont malheureusement opte' pour la destruction de la guinee et aussi de l'Afrique.C'est vraiment dommage pour ces jeunes elites africains.
CHE

3. che 16/12/2009

Ces scenes douleureuses demontrent combien de fois les acteurs politiques et militaires africains sont tous des assoifes de pouvoir et des marionnettes au compte des occidentaux.Le plus choquant c'est le peuple guineen qui paie un lourd tribu.Et Dadis,et Toumba,Pivi et tous les autres qui d'une ou d'une autre font souffrir le pauvre peuple guineen pour assouvir leurs ambitions demeusurees et meurtrieres seront tenus responsables devant l'histoire,et leurs noms deja ecrits avec du sang humain seront a`jamais garder dans les sombres archives de l'humanite.
CHE

4. Colmann 16/12/2009

Mr. Toumba votre mauvaise conduite va toujours vous amènez à l'échec. Je ne comprends pas qu'un soldat aguéri peu ratter sa cible. Vous n'avez pas à vous défaire des évenements du 28 septembre 2009, quoi qu'il en soit vous allez tjours porter le chapeao de vos actes. Tuer Dadis ne vous mets pas à l'abris de tous soupcons. Vous êtes tombés dans le mauvais chémas de la Francs, aujourd'hui vous êtes seuls face à une situation déjà mal engagée.
N'oubliez pas que la TPI vous attend

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site