L’Inde veut porter le volume de ses échanges commerciaux avec l’Afrique, à 150 milliards $ au cours des prochaines années

New delhi el alamy ouverture du conclave du partenariat inde afrique mSelon le ministre indien du Commerce et de l’Industrie, Suresh Prabhu (photo), l’Inde s’est donnée pour ambition « d’augmenter le volume du commerce bilatéral avec l'Afrique à 150 milliards $ dans les prochaines années ». Ainsi, le 14ème conclave sur les partenariats de projets Inde-Afrique qui se tient du 17 au 19 mars 2019, à New Dehli, servira principalement à l’atteinte de cet objectif.

Organisé par le ministère en association avec la Confédération de l'industrie indienne (CII) et EXIM Bank of India, cet important rendez-vous économique enregistre la participation de plus de 400 délégués d’Afrique et environ 300 délégués d’Inde. Au rang de ceux-ci figurent plus de 31 ministres de 21 pays africains et des dirigeants d'entreprises de 37 pays, dont notamment : le vice-président du Ghana, Mahamudu Bawumia ; le premier ministre guinéen, Ibrahima Kassory Fofana ; et le vice premier ministre du Lesotho, Monyane Moleleki.

Pour les autorités indiennes, « l'événement marquera l'approfondissement des liens économiques et commerciaux entre l'Inde et l'Afrique et ouvrira la voie à toute une série de partenariats de projets transfrontaliers ».

A cet effet, ce sont plus de 500 propositions de projets dans divers domaines émanant d’Afrique qui feront l’objet de discussions. Les échanges porteront, par ailleurs, sur les domaines potentiels de partenariats économiques et commerciaux bilatéraux, les capacités fondamentales des entreprises indiennes et africaines et les opportunités de joint-venture, le financement innovant de projets de développement importants, le développement des compétences et le renforcement des capacités.

Notons que selon les chiffres officiels du ministère indien du Commerce, le volume des échanges commerciaux entre l’Inde et l’Afrique s’est établi à 62,66 milliards $ au cours de l’année fiscale 2017-2018, en hausse de 22% par rapport à l’année précédente.

En ce qui concerne la coopération bilatérale, l’Inde a fourni plus d’un milliard $ en assistance technique et en formation au titre du programme de coopération technique et économique indienne (ITEC), au cours des deux dernières décennies.

New Dehli a, par ailleurs, consacré 7,5 milliards $ au développement des infrastructures en Afrique, couvrant 137 projets dans plus de 40 pays.

Borgia Kobri

Source: Agence Ecofin

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×