Le Conseil des ministres adopte le projet de loi ferroviaire portant sur l’organisation et la sécurité des chemins de fer

Apr news guinee conseilEn Guinée, le gouvernement veut mettre de l’ordre dans l’organisation et la sécurité des chemins de fer. Réuni le 9 janvier, le Conseil des ministres a adopté le projet de loi ferroviaire de la République de Guinée qui sera soumis à la ratification lors de la prochaine session de l’Assemblée nationale.

Selon le ministre des Transports, Aboubacar Sylla (photo), ce projet de Loi ferroviaire vise à établir des bases saines, sur les plans économique et sécuritaire, pour la mutualisation des infrastructures ferroviaires actuelles et futures, publiques ou privées, et au service de trois missions d’intérêt public prioritaires.

Ces missions consistent au développement conjoint, en toute sécurité, sur chaque ligne actuelle et future de transports miniers, de différents exploitants, d’autres de marchandises et de voyageurs ; à la mise en place sur tous les corridors, publics ou privés, d’obligations de service public de marchandises et de voyageurs ; à la restructuration totale, autour du rail, des transports en commun dans la capitale Conakry pour la mise en place progressive d’un véritable système de transport en commun à haut niveau de service.

Cette loi, appliquée en premier lieu à la ville de Conakry et qui vise maintenant l’affranchissement des populations des contraintes de déplacement, ne « s’opposera pas aux conventions des sociétés minières qui peuvent conserver les priorités qui leur ont été spécifiquement attribuées », rassure le gouvernement.

Romuald Ngueyap

Source: Agence Ecofin

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×