L'OGDH dévoile un rapport accablant sur la présidentielle de 2015 en Guinée

8041921 12523263

L'organisation guinéenne de défense des droits de l'Homme et du citoyen (OGDH) a publié mercredi un rapport de monitoring portant sur la présidentielle du 11 octobre 2015, dans lequel elle a recensé plus de 200 cas de violations des droits humains dans la capitale et dans les provinces intérieures. Le document intitulé « Observation et documentation des violations des droits humains en période électorale », est le fruit d'un travail minutieux effectué par des agents de terrain.

La démarche a consisté à observer d'éventuelles violations des droits de l'homme et à assister les victimes, à travers un appui juridique. Les violations des droits humains recensées par l'OGDH porteraient, selon l'ONG, sur « 11 cas d'atteintes à la vie, 10 blessés par balles, 82 cas d'arrestations et détentions, une dizaine de cas d'incendie, d'actes de pillage, de vandalisme de domicile privés, boutiques et commerces. » Ces violations impliqueraient surtout des agents des forces de sécurité qui, en période électorale, se montrent intraitables avec les populations civiles, notamment les opposants. Le président de l'OGDH, Thierno Abdoul Gadiri Diallo, a profité de la diffusion de ce rapport pour inviter les autorités guinéennes à tout mettre en œuvre pour régler le différend autour de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) qui serait selon lui, une des causes des violences électorales. Pour réaliser ce travers de fourmi, il a fallu la contribution de 192 observateurs des droits humains déployés par l'OGDH.

Source: APA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×