L'opposant Faya Millimono en prison

36143592 32415207Le chef du bloc libéral Faya Millimono a été écroué à la prison centrale de Conakry, le vendredi 2 août, suite à une plainte déposée contre lui pour diffamation. Il avait accusé à tort, avant de se rétracter, l'actuel ministre de la Justice par intérim, Mohamed Lamine Fofana, d'être un ancien rebelle.

Faya Millimono a reconnu s'être trompé. Contrairement à ce que l'opposant avait affirmé dans un discours, l'actuel ministre guinéen de la justice Mohamed Lamine Fofana n'a pas participé à la rébellion en 2000. Une reconnaissance des faits qui n'a pas empêché l'inculpation de Faya Millimono pour diffamation, puis son incarcération à la prison centrale de Conakry.

À l'issue de l'audition par le doyen des juges d'instruction ce vendredi, la défense se dit surprise de la tournure des évènements. « C'est excessif, cela ne mérite pas une détention car Faya Millimono a présenté ses excuses », insiste Maître Salifou Beavogui. Arrivé 4ème à l'élection présidentielle en 2015, le dirigeant du bloc libéral était déjà sous contrôle judiciaire dans une autre affaire pour trouble à l'ordre publique - il avait maintenu une manifestation interdite par les autorités.

Cependant, cette mise sous mandat de dépôt n'a rien de politique, affirme l'accusation. Selon le code pénal, en cas de diffamation, les condamnations peuvent aller jusqu'à 1 an d'emprisonnement. Malgré les vacances judiciaires, la rapidité de la décision est justifiée selon Maître Adama Skel Fofana, car de telles allégations « sont dangereuses pour la stabilité du pays », affirme l'avocat.

Source: RFI

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site