L’opposition guinéenne décline l’itinéraire de sa prochaine marche de protestation

telechargement-1-2.jpg

L’aile dure de l’opposition guinéenne a confirmé la tenue de sa marche de protestation prévue jeudi sur l’Autoroute Fidel Castro, allant de l’aéroport de Conakry jusqu’à l’Esplanade du Palais du peuple sis au centre de la ville, pour exiger une meilleure organisation des législatives du 24 septembre prochain.

S’exprimant au terme d’une plénière extraordinaire dimanche dans ses bureaux en banlieue de Conakry, l’opposition a confirmé sa marche de protestation prévue jeudi prochain à Conakry et en provinces.

« Nous nous sommes retrouvés pour confirmer notre décision de manifester pacifiquement jeudi prochain. Il était également question de définir les modalités et les stratégies. Nous envisageons de marcher du carrefour Gbessia à l’Esplanade du Palais du Peuple. La marche s’étendra sur l’ensemble du pays. Nous sommes en contact avec nos fédérations de l’intérieur », a confié l’ancien Premier ministre Cellou Dalein Diallo, leader de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) et principal opposant guinéen.

Interrogé sur les motifs de la marche, M. Diallo a accusé les anomalies constatées aussi bien dans le fichier que dans le découpage électoral.

« Nous ne revendiquons pas une date en soi. Au contraire, nos revendications portent sur la correction de toutes les anomalies. La distribution des cartes d’électeurs a été une bonne chose de confirmer les énormes problèmes enregistrés pendant ces opérations. Certains électeurs disposent de 4 à 5 cartes. Le même nom, la même photo avec des bureaux différents ».

Depuis 2011, l’opposition guinéenne a multiplié les marches de protestation sur l’ensemble du territoire national, qui ont fait une cinquantaine de morts et des dégâts.

Elle réclamait l’ouverture d’un dialogue en vue de discuter sur les modalités de l’organisation des futures élections législatives maintes fois reportées.

A la signature de l’accord politique global le 3 juillet dernier entre les principaux acteurs politiques du pays, l’opposition avait accepté de cesser toute marche.
AB

Source: APA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site