L’opposition guinéenne peaufine sa stratégie pour relancer le dialogue avec le pouvoir

Index 218

L’opposition guinéenne, qui a suspendu sa participation au dialogue politique en cours après un blocage autour de la refonte de la commission électorale, a décidé d’adopter une nouvelle méthode pour faire avancer les discussions.

Selon son porte-parole, Aboubacar Sylla, l’opposition va désormais privilégier les rencontres informelles avec les émissaires de la communauté internationale.

« Des questions seront ensuite débattues en plénière pour leur adoption », a-t-il ajouté.

Poursuivant, le leader de l’Union des forces du changement (UFC), espère que cette formule permettrait de faire des progrès dans la recherche d’un compromis avec le pouvoir.

Après une semaine de négociations avec le camp présidentiel, l’opposition guinéenne a annoncé la suspension de sa participation au dialogue en cours après un blocage autour de la refonte de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

En réponse, le ministre d’Etat de la justice, Me Cheick Sacko, président du cadre de dialogue, promettait de faire revenir les opposants autour de la table des négociations ce lundi à 14 heures.
Mais contre toute attente, l’opposition dit attendre des signaux forts avant de renouer avec le dialogue.

Décidés de relancer le dialogue, l’émissaire onusien Mohamed Ibn Chambas, et des délégués de l’Organisation internationale de la Francophonie ont eu des rencontres formelles avec l’opposition dont son chef de file, l’ancien Premier ministre Cellou Dalein Diallo.

Source: APA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×