L’opposition sans Cellou Dalein et Lansana Kouyaté fait le plein à l’héliport de Bellevue

allianncc.jpg

Le Collectif des partis politiques pour la finalisation de la transition et de l’Alliance pour la démocratie et le progrès (ADP) ont mobilisés ce samedi 31 mars encore leurs militants et sympathisants dans la calme, à l’héliport de Bellevue situé dans la Commune de Dixinn.

Objectif, attirer l’attention du gouvernement sur les différentes points de revendications dont la recomposition de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), la révision de la liste électorale.

Tout d’abord, les leaders se sont retrouvés très tôt ce samedi, chez Sidya Touré pour harmoniser les points de vue avant de rallier l'héliport de Bellevue. Au niveau du carrefour de Bellevue et de la Minière l’on constatait des pick-up de la police et de la gendarmerie qui assuraient la sécurité des militants et sympathisants.

En effet, c’est à 12 heures que les leaders Sidya Touré de l’Union des forces républicaines (UFR), Aboubacar Sylla de l’union des forces du changement (UFC), Fodé Mohamed Soumah de la Génération citoyenne (GECI) et Mouctar Diallo des Nouvelles forces Démocratiques (NFD) sont arrivés sur les lieux. Des milliers de militants et sympathisants qui attendaient sous un soleil de plomb applaudissaient et scandaient : ‘’A bas Louncény Camara, A bas Alpha Condé…’’

Après ces cris et brouhaha, place aux discours dont celui de Mouctar Diallo des Nouvelles Forces démocratiques (NFD) qui a déclaré que la mouvance a récemment organisé un meeting à l’héliport de Bellevue mais, ‘’ils n’ont pas pu mobiliser deux cent personnes et aujourd’hui l’opposition fait le plein. C’est donc pour dire au président Alpha Condé que l’opposition est capable de mobiliser’’.

Quant à Sidya Touré, il a réitéré l’engagement du Collectif des partis politiques pour la finalisation de la transition et de l’Alliance pour la démocratie et le progrès (ADP) à mener le combat jusqu’à la satisfaction complète des revendications de l’opposition. Donc une fois encore selon lui, pas d’élections législatives avec l’actuelle Commission électorale nationale indépendante (CENI)

A la fin de ces discours entrecoupés d’applaudissements, la section motards de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) s’est ébranlée vers l’Autoroute Fidel Castro pour raccompagner le leader Sidya Touré chez lui.

Il faut noter que les ténors de l’opposition dont Cellou Dalein Diallo de l’UFDG, Lansana Kouyaté du PEDN et Faya Millimono porte-parole du Collectif et de l’ADP, étaient absents à ce meeting.

Pour Mohamed Camara juriste, le déroulement de ce meeting est un signe précurseur de la démocratie qui permet aux citoyens de s’exprimer librement : « C’est extrêmement important dans un pays qu’un gouvernement gouverne et qu’une opposition s’oppose. C’est une sorte de vitalité autour de la démocratie ».

Ibrahima, KOACI.COM CONAKRY, copyright © koaci.com

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×