La Belgique annule la dette de la Guinée

624-341-0240576f3f94a6a095b692716c80d248-1383235797.jpg

Le ministre belge des Finances Koen Geens a signé jeudi avec son homologue guinéen Kerfalla Yansané, un protocole d'annulation de la dette de ce pays d'Afrique de l'OUEST, en application d'un accord international.

Le club de Paris, un groupe informel de créanciers internationaux, a accepté en septembre 2012 d'annuler la quasi totalité de ses créances vis-à-vis de la Guinée, pour un montant de 656 millions d'euros (soit plus de 10% du PIB du pays).

Cette décision s'inscrit dans le cadre de l'initiative renforcée en faveur des pays pauvres très endettés (PPTE), visant à réduire la dette des pays qui observent les consignes économiques de la communauté internationale et qui développent des stratégies de lutte contre la pauvreté.

Dans un communiqué, Koen Geens salue les progrès accomplis par la Guinée. "On constate que, depuis 2010, l'économie est en croissance grâce à des mesures économiques et financières efficaces. Dans le même temps, des secteurs clés, tels que l'agriculture et l'exploitation minière, bénéficient d'une meilleure gestion. Peu à peu s'installe la conviction que ces réformes vont se poursuivre, et sans doute même s'accélérer", souligne-t-il.

L'accord conclu jeudi annule une dette de 2,4 millions d'euros, soit la totalité des créances à l'égard de la Belgique.

Source: Belga

1 vote. Moyenne 1.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site