La CENI et les partis politiques engagés dans le processus électoral adoptent le système dit de bulletin unique

logo-ceni-1.jpg

Le processus d’organisation des élections législatives du 30 juin prochain, poursuit son petit bonhomme de chemin, malgré la crise politique qui secoue le pays en ce moment. C’est dans ce cadre que la CENI et les partis politiques engagés dans le processus, ont eu une rencontre le jeudi 9 mai 2013 au palis du peuple, au terme de laquelle, le système dit de bulletin unique a été adopté et validé par  les participants.

Note d’information de la CENI : Fidèle à la ligne de gestion participative du processus électoral, la CENI a conféré jeudi 9 mai avec les partis politiques engagés dans les élections législatives du 30 juin prochain. C’était au palais du peuple à Conakry.
Au cours de cette rencontre, les partis politiques ont, par consensus, adopté et validé le système de bulletin unique présenté par M. Yaya Kane Directeur des Opérations. D’autres modèles de bulletins ont été présentés par le Directeur des Opérations.

 

Les partis politiques ont motivé leur choix par le fait que les électeurs  guinéens sont déjà habitués au bulletin unique. Changer de type de bulletin aujourd’hui, pourrait être selon eux, source de difficultés lors du vote.

En outre, il a été demandé aux partis politiques engagés aux législatives du 30 juin prochain, de désigner des représentants (informaticiens) au sein de la commission technique de révision du fichier électoral aux cotés de ceux des partenaires. Il leur a été également demandé d’en désigner pour la cellule technique d’action et de suivi-évaluation du processus électoral.

La commission technique de révision des listes électorales a pour charge essentielle, la remontée des corrections effectuées jusqu’à la production du fichier électoral, selon Madame Camara Djénabou Touré, Directrice Adjointe du Département Planification.

Quant à la cellule technique d’action et de suivi-évaluation, elle est, entre autres taches, chargée d’élaborer l’avant-projet du chronogramme, l’examen des projets de décision de la CENI. C'est selon le vice-président Ibrahim Kalil Kéita qui a présidé la rencontre.

Par ailleurs, le Directeur des Opérations a rassuré que tous les dispositifs de transparence mis en place visent à renforcer la confiance entre la CENI et les acteurs impliqués dans le processus électoral.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×