La coalition des femmes et filles de Guinée crée une plateforme pour les législatives transparentes et apaisées

calb6653b-jpg.jpg

Dans le cadre de sa mission d’acteur majeur de prévention, de gestion et de résolution des conflits, la coalition des femmes et filles de Guinée, une initiative du Réseau des Femmes Africaines Ministres et Parlementaires de Guinée, dont l’objectif est d’être une organisation nationale en mesure de fédérer les femmes dans une dynamique, leur permettant de devenir une force de proposition, capable d’influencer les décisions, en vue de l’émergence d’une société juste, équitable et en paix, a procédé ce mercredi 20 février 2013 au palais du peuple, au lancement officiel de ses activités.

Discours de Docteur Makalé Traoré, la Présidente de cette coalition :

(…) J’ai l’insigne honneur de prendre la parole au nom d’une Coalition de 130 organisations de femmes et de filles de Guinée pour le dialogue, la consolidation de la paix et le développement (COFFIG/DCPD).
Nous vous remercions d’honorer de votre présence cette cérémonie de lancement de notre organisation malgré votre emploi du temps chargé.
Nous disons notre reconnaissance aux partenaires au développement en particulier à l’ONU Femme, au fonds de consolidation de la paix pour la Guinée, au PNUD sans l’appui desquels nos activités n’auraient pas été possibles.
Notre profonde gratitude va à toutes ces femmes qui viennent de loin, parfois de très loin, pour exprimer ensemble leurs préoccupations sur la situation de rupture du dialogue entre les acteurs politiques de notre pays, mais aussi, leur espoir de voir leurs fils enterrer la hache de guerre qui ne profite à personne…
Nous saluons la détermination des femmes à parler d’une seule voix malgré la diversité de leur appartenance politique, ethnique, religieuse et culturelle, car ce qui nous unit est plus fort que ce qui nous sépare, c'est-à-dire la nation guinéenne.
Nous remercions toutes les femmes et filles ici présentes pour cette grande mobilisation pour l’avenir de la Guinée, pour le dialogue, pour la consolidation de la paix et pour le développement.
Nous vous remercions pour l’immense confiance placée en nous et prions Dieu qu’il nous donne la force de ne jamais vous décevoir.
Nous prions pour que nos fils, nos maris, nos acteurs politiques, gouvernants ou non, nous écoutent et surtout, nous entendent car la construction de la paix est une obligation morale pour chaque guinéen.
Excellence M. le Premier Ministre, Chef du Gouvernement
Mesdames et Messieurs,
La coalition des femmes et filles de Guinée est une initiative du Réseau des Femmes Africaines Ministres et Parlementaires de Guinée dans le cadre de sa mission d’acteur majeur de prévention, de gestion et de résolution des conflits. Elle tire son essence de la volonté de cent trente (130) organisations féminines qui depuis Août 2011, s’impliquent dans la promotion du dialogue politique et la finalisation de la transition par des élections transparentes, libres et apaisées.
L’objectif de la coalition est d’être une organisation nationale en mesure de fédérer les femmes dans une dynamique, leur permettant de devenir une force de proposition capable d’influencer les décisions en vue de l’émergence d’une société juste, équitable et en paix.
En effet, les femmes et les filles restent marquées ces dix dernières années, par des crises sociopolitiques à répétition qui ont ébranlés le tissu social et mis à rude épreuve nos efforts de stabilité et de développement.
Ces crises, émaillées souvent d’affrontements sanglants, ont eu pour cause la mauvaise gouvernance politique, économique, sociale mais surtout la rupture du dialogue entre le pouvoir et l’opposition.
Les femmes de Guinée gardent douloureusement à l’esprit, les tristes évènements du 28 septembre 2009, alors que de Juillet à Septembre de la même année, nous avions rencontré toutes les autorités administrative, politique, militaire, religieuse, pour les exhorter au dialogue. Malheureusement toutes les oreilles sont restées sourdes jusqu’aux évènements du 28 septembre 2009, évènements qui se sont soldés par des dizaines de morts, de blessés et de femmes violées en masse et publiquement.
C’est la preuve que, quelles que soit leurs envergures, les premières victimes des conflits sont les femmes et les enfants.
Excellence M. le Premier Ministre,
Mesdames et Messieurs,
La rupture du dialogue entre le pouvoir et l’opposition nous rappelle désormais une page tristement célèbre dans l’histoire de la Guinée. C’est pourquoi, nous prenons encore l’initiative d’interpeller les acteurs politiques, administratifs, religieux sur l’enjeu et la nécessité de renouer le dialogue en créant un cadre d’échanges sur tous les problèmes relatifs aux prochaines élections.
Aujourd’hui, les femmes et les filles de Guinée sont inquiètes, préoccupées, apeurées, effrayées par la rupture du dialogue. Lorsque le dialogue est rompu, le conflit devient possible, voire inévitable. Or l’histoire récente de notre pays ainsi que celle de la sous-région nous apprend, que nos pays sont fragiles et qu’ils peuvent basculer à tout moment dans la violence ; mieux, on sait quand débute un conflit mais on ne sait jamais quand, ni comment, ni avec qui se termine un conflit. Pour nous femmes et filles de Guinée, rien ne peut justifier que les fils d’un même pays, ne puissent, dans un cadre institutionnel permettant un dialogue franc, sincère et véritablement constructif, échanger pour préserver la paix et la quiétude dans la Cité. Pour nous femmes et filles de Guinée, il n’existe aucune question, aucune préoccupation, aucun point de divergence qui ne puissent être débattue autour d’une table de négociation.
Monsieur le Premier Ministre,
Mesdames et Messieurs,
Nous sommes surs que vous êtes tous fatigués de ces malentendus récurrents, de faire un pas en avant et deux en arrière, de souffrir de vos haines respectives, d’être sourds les uns face aux autres et d’avoir tous raison en même temps, sans que cela ne soit bénéfique ni à vous ni à votre pays. Pourtant vous dîtes tous l’aimer… , pourquoi ne cédez-vous pas pour le préserver ? La coalition a voulu donner l’exemple que l’on peut s‘unir autour d’objectifs communs, parler d’une seule voix en ayant des appartenances politiques différentes, en étant issue d’ethnies différentes, en pratiquant des religions différentes…
Monsieur le Premier Ministre,
Mesdames et Messieurs,
Dans le souci d’apporter notre contribution significative à la sortie de crise que connait notre pays, la coalition a initié en partenariat avec ONUFEMME la mise en place d’une plate-forme de veille des femmes de Guinée pour les prochaines élections législatives, communales et communautaires. Ce projet impliquera les femmes guinéennes sur l’ensemble du territoire de la République pour accompagner le processus de finalisation de la transition. Cette plateforme sera bientôt opérationnelle.
Nous entendons construire un véritable partenariat avec tous les acteurs politiques et administratifs pour que les prochaines élections ne viennent pas accentuer la fracture sociale entre les enfants d’un même pays. A l’instar de nos sœurs de la Sierra Léone et du Sénégal, cette plate-forme se veut un mécanisme d’alertes précoces et constituera un cadre de dialogue permanent pour l’ensemble des acteurs concernés.
Monsieur le Premier Ministre,
Chers invités,
Nous sommes tous d’accord que la paix n’a pas de prix, mais vous conviendrez avec nous qu’elle a tout de même une condition : c’est la culture du dialogue.
Nous restons convaincues que l’amorce de ce dialogue véritable revient aux plus hautes autorités de notre pays avec en tête le Président de la République, son Excellence le Professeur Alpha CONDE. Nous lui demandons solennellement mais humblement, respectueusement mais fortement, affectueusement tant que mère, fille, épouse, sœur d’en prendre l’initiative pour être encore plus grand et parce qu’il a l’amour de son pays.
Vive la Démocratie, vive la femme guinéenne, vive la République
Je vous remercie.

Synthèse: BAYO Abidine

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×