La communauté internationale invite la CENI à publier les résultats provisoires du vote avant mardi

bakary-fofana-10.jpg

Les représentants de la communauté internationale, membres du comité de suivi de l'accord politique inter guinéen sur la tenue des élections législatives ont invité dimanche, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) à publier les résultats du scrutin législatif du 28 septembre dernier, avant le mardi prochain.

Dans une déclaration dont Xinhua a obtenu copie dimanche, le représentant de la communauté internationale Said Djinnitt a exprimé sa préoccupation par rapport aux retards pris dans la publication des résultats provisoires des élections législatives et a appelé l'institution électorale (CENI) à tout mettre en œuvre pour finaliser "la totalisation des résultats provisoires du scrutin en vue de leur publication dans les meilleurs délais et en tout état de cause avant la fête de l'Aid al-Adha (Tabaski)".

Dans le souci de maintenir la quiétude sociale, les membres de la communauté internationale ont interpellé en particulier "les partis politiques et toutes les institutions concernées à coopérer pleinement pour finaliser la vérification et la totalisation des résultats de la circonscription de Matoto". Pour ce faire, ils tiennent à encourager la commission administrative de centralisation des votes (CACV) de ladite commune à continuer le décompte des procès-verbaux et la totalisation des résultats de façon rigoureuse et transparente, en présence des parties concernées.

Les travaux de cette commission seront suivis de près par les observateurs internationaux pour sécuriser les opérations et mettre en confiance les acteurs politiques de premier plan du processus électoral.

L'opposition accuse le pouvoir et la CENI de vouloir tripatouiller les procès verbaux de vote de la commune urbaine de Matoto, la plus grande commune de la ville de Conakry, avec 800 bureaux de vote.

Pour sa part le parti au pouvoir (RPG Arc-en-ciel) a récusé les accusations de l'opposition qui serait en perte de vitesse eu égard au vote sanction opéré par les électeurs de cette commune de Matoto, reconnu comme étant le fiel du parti au pouvoir.

Le retard accusé dans la publication des résultats provisoires des élections législatives 15 jours après le vote des citoyens guinéens risque de mettre en cause la crédibilité et la transparence du processus électoral. Ce qui de facto, pourrait être favorable à une atmosphère de contestation des résultats par les leaders politiques qui seront en mauvaise posture après la proclamation officielle des résultats du vote par la Cour suprême.

Pour toute ces raisons, l'opposition a demandé l'annulation pure et simple des élections législatives et la reprise de toutes les opérations du vote, avec l'accompagnement de la communauté internationale, afin d'assurer une transparence et une impartialité sans faille des opérations électorales. 

Source:Xinhuanet

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site