Législatives en Guinée : l'ONU s'inquiète du blocage persistant

le-premier-ministre-guineen-jean-marie-dore.jpg

Les représentants du pouvoir et de l'opposition en Guinée peinaient toujours dimanche à s'entendre sur des "vérifications" à Matoto, la plus grande circonscription électorale du pays, ce qui continue de retarder la publication des résultats complets des législatives du 28 septembre.

L'ONU et plusieurs représentants de la communauté internationale, dont la Cédéao (communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest), l'Union européenne et l'Organisation internationale de la francophonie ont fait part de leur préoccupation face au retard dans la publication des résultats.

La "Commission électorale nationale doit tout faire pour achever l'enregistrement des résultats préliminaires afin qu'ils soient publiés avant l'Aïd al Adha" (fête musulmane qui tombe mardi)", lit-on dans le communiqué conjoint publié par l'ONU et d'autres organisations.

La commission administrative de centralisation des votes (CACV) est chargée de réunir et transmettre les résultats à la Commission électorale nationale indépendante (Céni), une instance paritaire composée de représentants de la mouvance présidentielle et de l'opposition, qui n'attend désormais que les résultats de Matoto, sur les 38 circonscriptions du pays.

Source: AFP

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site